Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
02/04/2011 - 16:08

France: laïcité, politique et banque publique d'investissement

Le PS veut créer une "banque publique d'investissement" - L'UMP veut renforcer le socle juridique de la laïcité - L'UMP dépose un texte contre l'exploitation de gaz de schiste - Procès Kalinka: la cour entend des médecins.



France: laïcité, politique et banque publique d'investissement
Procès Kalinka: la cour entend des médecins
Vingt-neuf ans après la mort de Kalinka Bamberski à l'âge de 14 ans, en juillet 1982 en Allemagne, la cour d'assises de Paris tente de cerner la responsabilité éventuelle de son ancien beau-père, le Dr Dieter Krombach. Vendredi, la cour a entendu deux médecins allemands. Le premier, Hilmar Jobst, est l'urgentiste qui s'est déplacé au domicile des Krombach le samedi 12 juillet 1982. Le second, Peter Schonhofer, toxicologiste, a été mandaté par la justice allemande en 1985. "Il m'a dit qu'il avait tenté de la réanimer. Il m'a conduit dans la chambre. Elle était morte", a expliqué le Dr Jobst. Le Dr Krombach lui a précisé avoir injecté un produit pour réanimer la jeune fille. L'urgentiste ne lui demandera pas lequel. Après l'autopsie, le Dr Krombach a indiqué avoir injecté à la jeune fille une solution de fer et de cobalt pour favoriser son bronzage et lutter contre son anémie. Vendredi à la barre, le Dr Peter Schonhofer a affirmé que ce produit pouvait se révéler dangereux en raison de choc pouvant survenir après l'injection. A Lindau, petite bourgade sur les rives du lac de Constance, le Dr Krombach est un "médecin réputé".

L'UMP dépose un texte contre l'exploitation de gaz de schiste
Le président du groupe UMP de l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a déposé vendredi une proposition de loi visant à interdire l'exploitation de gaz de schiste et à abroger les permis déjà accordés. Le Premier ministre, François Fillon, a prolongé et élargi le 11 mars le moratoire sur la recherche et le forage de gaz ou d'huile de schiste, en attendant la remise fin avril des conclusions de diverses missions d'information, dont une créée par l'Assemblée. "Ce moratoire, par définition limité dans le temps, n'apporte pas de solution pérenne", déclare le "patron" du groupe UMP. Les critiques dénoncent les méthodes de forage nocives qui menacent de provoquer de fortes pollutions. Le gouvernement a octroyé en mars 2010, notamment à Total et GDF Suez, des permis de prospection dans trois zones situées dans le sud de la France, qui sont donc suspendus. D'autres permis ont été gelés en Seine-et-Marne, département où est élu Christian Jacob.

Le PS veut créer une "banque publique d'investissement"
S'il revient au pouvoir en 2012, le Parti socialiste créera une "banque publique d'investissement" chargée de piloter et de financer la politique industrielle, a annoncé vendredi son porte-parole, Benoît Hamon. "Il y aura demain, si les socialistes reviennent au pouvoir, un Etat véritablement stratège", a-t-il déclaré sur RTL.
Le PS doit présenter mardi son projet présidentiel, lors d'une réunion de son exécutif, le bureau national. Le document, qui synthétise les conventions thématiques tenues tout au long de 2010, hiérarchise et chiffre les mesures, est le fruit d'un travail entre tous les courants internes. Le texte doit ensuite suivre un processus de validation interne, jusqu'à son adoption finale fin mai. Le projet "surprendra par la volonté de desserrer l'étau des contraintes" budgétaires, a estimé Benoît Hamon.

L'UMP veut renforcer le socle juridique de la laïcité
Le gouvernement et l'UMP entendent sortir dignement du débat sur la laïcité avec une série de propositions concrètes, sur la neutralité des services publics notamment, dans le but d'éteindre la controverse. Le parti présidentiel, qui formulera mardi une série de préconisations, n'écarte pas des dispositions législatives mais exclut d'amender la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat. "La loi de 1905 a déjà été modifiée treize fois. Son principe fondateur, il n'est pas question d'y toucher. Après, s'il y a besoin d'aménagements...", a dit à Reuters la député UMP de Meurthe-et-Moselle Valérie Rosso-Debord.

Source Yahoo news

S. D. / source web









Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League