Sommaire
France
01/07/2008 - 20:39

France: 'le mitrailleur' de Carcassonne remis en libérté et autres actus


Carcassonne: le "mitrailleur" est mis en examen, le Chef d'état-major de l'armée de terre démissionne - Mise en place de la nouvelle Direction centrale du renseignement intérieur - Clearstream: audition éclair de Dominique de Villepin au tribunal de Paris - Alimentation, pétrole: le FMI met en garde contre le risque de crises - L'UMP "condamne" la diffusion sur Internet de propos "off" de Nicolas Sarkozy - PS: une dizaine de contributions pour le congrès de Reims



France: 'le mitrailleur' de Carcassonne remis en libérté et autres actus
       
Carcassonne: le "mitrailleur" est mis en examen, le Chef d'état-major de l'armée de terre démissionne

Le jeune sergent-mitrailleur impliqué dans le drame de Carcassonne (Aude), qui a fait 16 blessés dimanche en fin d'après-midi, a été mis en examen mardi en fin de journée et remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Le militaire a été mis en examen pour "blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à trois mois", avec la circonstance aggravante de "violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence prévue par la loi ou le règlement", a-t-on appris de source judiciaire.

Par ailleurs, le général d'armée Bruno Cuche, a remis mardi sa démission. Un "geste fort" et spectaculaire que Nicolas Sarkozy a accepté, selon l'Elysée.

Mise en place de la nouvelle Direction centrale du renseignement intérieur

Voulu depuis longtemps par Nicolas Sarkozy, qui s'était heurté à l'opposition de Jacques Chirac, ce grand service a été initié par Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur. "Dans le contexte actuel mondial, la nation a besoin d'un renseignement fiable et efficace", avait-elle affirmé aux journalistes le 13 septembre 2007 lors d'une visite dans les locaux modernes et sécurisés occupés par les RG et la DST. "C'est une exigence absolue de notre sécurité."

Clearstream: audition éclair de Dominique de Villepin au tribunal de Paris

L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin a été entendu mardi durant une demi-heure au pôle financier du tribunal de Paris par les juges de l'affaire Clearstream dans le cadre d'un complément d'information requis par le parquet de Paris.

Arrivé peu avant 15H00, M. de Villepin, accompagné de ses deux avocats, Mes Olivier d'Antin et Luc Brossollet, a quitté le pôle financier peu après 15H30 sans faire de déclaration à la presse.

Dans un réquisitoire aux fins de complément d'information signé le 3 juin, le parquet avait demandé aux juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons de reprendre leur enquête pour mieux cerner le rôle de M. de Villepin dans la transmission de listings falsifiés à la justice, au printemps 2004.

Alimentation, pétrole: le FMI met en garde contre le risque de crises

Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde mardi contre le risque d'éclatement de crises financières un peu partout dans le monde dû aux prix élevés du pétrole et de l'alimentation, en raison de leur retentissement sur "la balance des paiements de nombreux pays".

"Une période prolongée de prix autour ou au-dessus des niveaux actuels aura un impact sérieux sur la balance des paiements de nombreux pays", a relevé l'institution de Washington. "En outre, l'inflation est en hausse, ce qui touche les pauvres, et les équilibres budgétaires sont menacés".

"Certains pays sont sur le point de basculer", a souligné le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, cité dans un communiqué.

"Si les prix de l'alimentation continuent à augmenter et si les prix du pétrole restent les mêmes, certains gouvernements ne seront plus capables de nourrir leur population et en même temps maintenir la stabilité de leurs économies", a ajouté l'ancien ministre français.
 
L'UMP "condamne" la diffusion sur Internet de propos "off" de Nicolas Sarkozy

 L'UMP a condamné mardi la diffusion sur Internet d'images de Nicolas Sarkozy tournées avant l'interview de lundi soir sur France-3 et dans lesquelles le chef de l'Etat se plaint notamment de n'avoir pas été salué par un employé de la chaîne.

Sur cet enregistrement, visiblement tourné par les caméras du studio quelques minutes avant le début du direct, le chef de l'Etat reproche à un employé de ne pas l'avoir salué. "Quand on est invité, on a le droit que les gens vous disent bonjour quand même. Ou alors on n'est pas dans le service public, on est chez les manifestants", lance-t-il sur un ton tranchant.

Quelques instants plus tard, il souffle "ça va changer", dans ce qui semble une allusion aux changements prévus au sein de France-3 dans le cadre de la réforme du service public de l'audiovisuel.

PS: une dizaine de contributions pour le congrès de Reims

Le PS réunit mercredi soir son conseil national pour enregistrer les contributions déposées en vue du congrès de novembre: une dizaine de textes sont en concurrence, dont ceux de Bertrand Delanoë et Ségolène Royal.

Le puzzle socialiste se met en place à quatre mois et demi du congrès du 14 au 16 novembre à Reims. Mardi, neuf contributions générales avaient été publiées. Laurent Fabius, Martine Aubry, le duo Pierre Moscovici-Arnaud Montebourg, le trio d'élus locaux Gérard Collomb-Jean-Noël Guérini-Vincent Feltesse, le Nouveau parti socialiste (NPS) de Benoît Hamon et Henri Emmanuelli, le "noniste" Jean-Luc Mélenchon, la députée du Finistère Marylise Lebranchu, sans oublier Ségolène Royal et ce mardi Bertrand Delanoë, y sont tous allés de leur prose.

François Hollande, le Premier secrétaire sortant qui entend bien peser sur le congrès, attend l'expiration du délai, mercredi à 17h, pour publier sa contribution, signée par Julien Dray.


Sylvie Delhaye








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn