Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
21/01/2011 - 12:18

Gaza: Michèle Alliot-Marie prise à partie par des Palestiniens et actus Moyen Orient

Gaza: Michèle Alliot-Marie prise à partie par des Palestiniens - Les Six renouent le dialogue avec l'Iran sans illusion - Cisjordanie: un Palestinien armé tué par l'armée israélienne - Nouveau bilan en Irak: 56 morts dans des attentats contre des pèlerins - La France va payer cher promet Oussama Ben Laden - Français de Guantanamo: le ministère public demande leur condamnation



Gaza: Michèle Alliot-Marie prise à partie par des Palestiniens et actus Moyen Orient
Gaza: Michèle Alliot-Marie prise à partie par des Palestiniens
La ministre française des Affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie, a été vivement prise à partie par une foule de Palestiniens en colère, vendredi, lors d'une visite dans la bande de Gaza. Selon des témoins, plusieurs dizaines de Palestiniens ont bloqué le véhicule dans lequel elle circulait et tapé du poing sur le capot en criant "Hors de Gaza!", à son arrivée dans le territoire sous contrôle du Hamas. Des oeufs et des chaussures se sont abattus sur le pare-brise de la voiture, alors que la ministre y reprenait place après avoir visité un hôpital. Les forces de sécurité du Hamas ont dû intervenir pour permettre au véhicule de repartir. Les manifestants étaient des proches de Palestiniens détenus en Israël indignés par les propos attribués à Michèle Alliot-Marie lors d'une rencontre avec les parents du militaire franco-israélien Gilad Shalit, détenu depuis l'été 2006 par des activistes, ont précisé des Gazaouis. Selon la presse locale, la ministre française a parlé de "crime de guerre" pour qualifier la détention du soldat Shalit, mais n'a pas évoqué le sort des prisonniers palestiniens. Le Hamas réclame la libération de centaines d'entre eux en échange de celle de Shalit. "Nous rejetons cette déclaration et nous exhortons la France à revoir sa position qui ne sert pas le rôle qu'elle joue dans la région", a déclaré Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas.  (Reuters)

Les Six renouent le dialogue avec l'Iran sans illusion
Les grandes puissances ont repris vendredi à Istanbul leur dialogue avec l'Iran au sujet de son programme nucléaire, mais n'attendent pas d'avancée majeure de cette rencontre. Tout juste le groupe des Six, qui réunit l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, la Russie, la Chine, et les Etats-Unis, espère-t-il établir un calendrier pour la poursuite de ce dialogue, renoué le mois dernier à Genève après plus d'un an d'interruption. "Personne n'attend de grande avancée, mais l'Iran doit démontrer qu'il est prêt à s'engager dans un processus plus large", a-t-on déclaré de source proche des discussions. Catherine Ashton, haute représentante de la diplomatie européenne, qui dirige la délégation des "Six", a face à elle le négociateur iranien Saïd Jalili, chargé des questions nucléaires. Aux yeux des experts, même s'il traverse des difficultés techniques, l'Iran continue à accumuler de l'uranium enrichi avec l'intention inavouée de se doter à terme de l'arme atomique. (Reuters)

Cisjordanie: un Palestinien armé tué par l'armée israélienne
Des soldats israéliens ont riposté à des coups de feu et ont abattu un Palestinien armé en Cisjordanie jeudi, a annoncé un porte-parole de l'armée israélienne. L'incident s'est produit près de la colonie juive de Mevo Dotan, non loin de la ville palestinienne de Djénine. "Un homme a ouvert le feu sur des soldats israéliens à un poste de sécurité et ils ont riposté, le tuant", a dit le porte-parole. (Reuters)

Nouveau bilan en Irak: 56 morts dans des attentats contre des pèlerins
Au moins 56 personnes ont été tuées en Irak jeudi dans une série d'attentats-suicide à la voiture piégée le long de routes empruntées par les pèlerins se rendant dans la ville sainte chiite de Kerbala, selon un nouveau bilan diffusé vendredi par des sources policières et hospitalières. Les autorités de Kerbala ont de leur côté précisé qu'environ 25 membres des forces de sécurité comptaient au nombre des quelque 180 personnes blessées dans les attentats. Vendredi matin, policiers et soldats irakiens étaient déployés sur les principales routes de Bagdad alors que des milliers de pèlerins se dirigeaient vers Kerbala, ville située à environ 80km au sud de la capitale, pour participer à des cérémonies religieuses. Les attentats ont été commis par trois kamikazes qui ont fait sauter leurs véhicules près de points de contrôle sur au moins deux routes en direction de Kerbala. (AP)

La France va payer cher promet Oussama Ben Laden
Bien lire qu'il s'agit d'un enregistrement audio et non pas vidéo comme écrit par erreur dans notre précédente dépêche. La France va payer cher sa politique en Afghanistan et ailleurs, avertit Oussama ben Laden dans un enregistrement audio diffusé vendredi par la chaîne de télévision Al Djazira. Les otages français enlevés au Niger, ajoute-t-il, ne seront libérés qu'après le départ des forces françaises déployées en terres musulmanes. Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) détient cinq ressortissants français enlevés en septembre dernier sur le site d'extraction d'uranium d'Arlit, dans le nord du Niger. (Reuters)

Français de Guantanamo: le ministère public demande leur condamnation

Le ministère public a demandé jeudi à la cour d'appel de Paris de condamner à un an de prison ferme les cinq Français détenus sur la base de Guantanamo après leur arrestation en 2001 en Afghanistan. A l'ouverture de leur troisième procès, dont il étaient absents, leurs avocats ont produit à la cour des dépêches diplomatiques américaines montrant que les juges d'instruction français, saisis de ce dossier, ont informé des représentants de l'ambassade américaine à Paris de l'état de leur enquête. "Ce qui me choque, c'est que des juges d'instruction mènent une enquête à charge et s'en vantent auprès de leur correspondant américain", a déclaré à la presse Me Dominique Many, l'un des avocats d'un des ex-détenus, Redouane Khalid. Ces dépêches diplomatiques ont été révélées en novembre 2010 avec beaucoup d'autres par le site Wikileaks. Ces télégrammes de l'ambassade américaine mentionnent des contacts avec les juges d'instruction Jean-Louis Bruguière et Jean-François Ricard, en charge de l'antiterrorisme à l'époque. L'un des avocats du dossier, Me William Bourdon, a qualifié ces informations "en temps réel" entre les magistrats et les Américains de "coopération clandestine". Si l'avocat général, Julien Eyraud, a reconnu que des liens ont pu être tissés entre les juges d'instruction et l'ambassade américaine, il a considéré que les magistrats n'avaient sollicité aucune instruction des Américains. (AP)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy







Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces