Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
14/08/2008 - 15:14

Georgie: Explosions entendus autour de Gori

GORI - Une série d'explosions ont été entendues et de la fumée se dégage jeudi autour de la ville de Gori ( centre de la Géorgie), a constaté un journaliste de l'AFP.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Au moins cinq explosions ont été entendues jeudi près de la ville stratégique géorgienne de Gori alors que le retrait des troupes russes semblait stoppé et que régnait la plus grande confusion sur les mouvements des unités russes.

On ignorait dans l'immédiat si ces déflagrations signalaient la reprise des combats entre soldats russes et géorgiens, mais ces explosions ressemblaient à des tirs d'obus de mortier.

Ces explosion surviennent après une confrontation tendue entre Russes et Géorgiens à un point de contrôle à l'entrée de Gori, la ville natale de Staline, à 100 km à l'ouest de Tbilissi, la capitale. En outre, les responsables géorgiens qui s'étaient rendus dans Gori pour marquer un éventuel retrait russe sont repartis de manière inattendue à la mi-journée.

Alors que dans la matinée, le ministre géorgien de l'Intérieur annonçait que les troupes russes avaient amorcé leur retrait, moins de cinq heures plus tard, le ministère des Affaires étrangères annonçait que des troupes russes étaient à nouveau entrées dans la ville stratégique de Gori et dans le port de Poti sur la mer Noire où la Géorgie dispose d'un terminal pétrolier vital pour son économie fragile.

Par ailleurs, des journalistes de la télévision danoise se trouvant à l'extérieur de Gori avec un représentant du HCR, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés, ont dit avoir été empêchés de pénétrer en ville par les chars russes. L'un d'eux a vu sa caméra saisie, et des miliciens ossètes ivres ont tiré au sol devant le groupe.

A Poti, une équipe d'APTN a vu un navire géorgien détruit, alors que deux blindés russes et deux camions de transport de troupes étaient sur le port, les soldats s'identifiant comme membres de la force de paix russe en Ossétie du sud. En lisière de la ville, un peu plus tôt, un autre convoi russe fouillait une forêt à la recherche de matériel militaire géorgien.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo