Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Europe
26/08/2008 - 19:11

Géorgie: le HCR met en garde contre les mines


GENEVE - Le HCR estime que les réfugiés qui rentrent chez eux en Géorgie doivent faire attention aux mines et aux bombes qui n'ont pas explosé pendant les combats, et menacent donc encore de blesser ou de tuer des civils.



Des milliers de déplacés regagnent leurs villages en Géorgie et dans la province séparatiste d'Ossétie du Sud (nord). Le HCR "conseille aux réfugiés, par l'intermédiaire des médias, de faire attention aux bombes qui n'ont pas explosé et de rester à l'écart des villages par encore débarrassés des mines ni déclarés sûrs par les autorités", a expliqué Ron Redmond, porte-parole du haut commissaire de l'ONU pour les réfugiés.

On a pu voir dans l'ancienne province serbe du Kosovo que les civils ignoraient souvent les avertissements concernant les mines, ce qui se solde par des morts et des blessures, a souligné Ron Redmond.

Environ 15.000 personnes, selon l'ONU, ont été déplacés par les combats entre les forces géorgiennes d'un côté, les forces russes et les milices sud-ossètes de l'autre. Les autorités russes et géorgiennes estiment que 3.000 à 38.000 de ces civils sont rentrés chez eux, et le mouvement de retour continue, surtout depuis le retrait quasi-complet de l'armée russe vendredi dernier.

Souvent, précise Ron Redmond, les hommes partent en éclaireurs vérifier que la zone est sûre avant de ramener la famille. Les organisations humanitaires ont mis en place des centres de distribution dans la région mais les convois d'aide humanitaire ne peuvent toujours pas passer de Géorgie en Ossétie du Sud, pour des raisons de sécurité.


Source; Yahoo News





Awa Diakhate








Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb