Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
13/05/2008 - 11:22

Grenoble Foot 38 obtient son billet pour la L1


Invaincus sur leurs dix dernières rencontres, les Grenoblois ne peuvent plus être rattrapés par Clermont, 4e après sa victoire sur Le Havre (1-0) et Troyes, 5e, battu à domicile par Sedan (0-1), deux équipes sur lesquelles le GF 38 compte six longueurs d'avance.



Grenoble Foot 38 a obtenu lundi soir son billet pour la Ligue 1 de football après son nul avec Châteauroux (0-0), dans son stade des Alpes en match de la 37e et avant-dernière journée de L2, un résultat qui lui assure de se classer 3e derrière Le Havre et Nantes.

La formation iséroise, qui a réussi une fantastique remontée au classement, accusait un retard de douze points sur les Troyens, 3es au soir de la 27e journée.

Le football grenoblois retrouve ainsi, après 45 ans d'absence, l'élite qu'il n'a connu qu'à deux reprises dans son histoire, en 1960-1961 et 1962-1963.

Sous les yeux de leur président, Kazutoshi Watanabe, N.3 d'Index Corporation, la société japonaise actionnaire majoritaire du club, venu spécialement du Japon et dans une enceinte affichant complet pour la troisième fois consécutive, le GF 38 s'est montré plutôt crispé en première période face à un adversaire, 15e, en quête de points pour le maintien.

Toutefois, les hommes de Mehmed Bazdarevic ont globalement bien maîtrisé, sans trop se découvrir, une rencontre peu spectaculaire.

L'équipe iséroise a été toutefois la plus dangereuse sur un tir de Biagui Kamissoko au terme d'une action collective (15) puis sur un coup franc joué de la droite par Sofiane Feghouli, passant de peu au dessus (37).

Après la mi-temps, le gardien castelroussin Gaetan Deneuve sortait bien dans les pieds de Feghouli (59) et Grenoble réussissait à jouer plus haut.

Luigi Glombard manquait lui aussi de donner l'avantage à son équipe mais ses deux tentatives passaient à côté (75, 84).

De son côté, La Berrichonne n'était dangereuse qu'une fois, sur une tentative de Henri Bedimo, détournée en corner mais passant de peu à côté du cadre (60).

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn