Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
pour y être
France
16/11/2007 - 19:09

Grève SNCF : la CFDT-cheminots 'suspend' le mouvement


La CFDT-cheminots, 4e syndicat de la SNCF, "suspend son mouvement" de grève contre la réforme des régimes spéciaux, a annoncé le syndicat à la presse, en précisant qu'il "exige en contrepartie du gouvernement le lancement immédiat de négociations".



La CFDT-cheminots "propose que les assemblées générales représentatives se prononcent pour la suspension du mouvement et exige en contrepartie du gouvernement le lancement immédiat de négociations", selon une résolution votée à l'unanimité par les responsables régionaux du syndicat et lue devant les journalistes par son secrétaire général Arnaud Morvan.

"Dans le cadre du calendrier fixé par le gouvernement, le CFDT-cheminots dépose un préavis de grève à partir du 20 décembre 2007", poursuit la résolution, qui précise que "ce préavis conservatoire sera confirmé ou non suivant l'analyse qui sera faite du résultat global du contenu des négociations tripartites" (Etat-syndicats-directions d'entreprises).

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, avait déclaré mercredi avoir les éléments pour "suspendre la grève à la SNCF", après avoir reçu une "lettre de méthode" du ministre du Travail Xavier Bertrand sur les négociations de la réforme des régimes spéciaux.

Xavier Bertrand a indiqué vendredi que les négociations tripartites seraient ouvertes "immédiatement" dès que les syndicats appelleraient à la reprise du travail.

Pour M. Morvan, "quand vous faites le constat que le nombre de grévistes baisse, que beaucoup de cheminots, même s'ils votent pour la grève, demandent l'ouverture rapide de négociations (...) il faut prendre tout cela en compte".

"On préfère suspendre la grève et entrer dans une phase de négociations, si les avancées obtenues ne sont pas satisfaisantes, on recommencera", a-t-il prévenu.

Toutefois, a-t-il ajouté, "la décision (d'arrêter la grève) reste à prendre en assemblée générale, dès qu'elles auront lieu, dès ce soir, d'autres demain, et certaines malheureusement que lundi".

Jeudi, alors qu'avec six autres syndicats de cheminots, la CFDT avait appelé à la reconduction de la grève pour 24 heures, M. Morvan avait déclaré: "Nous ne voulons pas revivre 2003 qui nous a coûté plus de la moitié des nos adhérents", lorsque la CFDT avait accepté la réforme Fillon des retraites.

Dans un communiqué, les syndicats Sud-Rail, Sud Energie, Sud RATP, Sud Spectacle et Sud Culture ont appelé "l'ensemble des fédérations syndicales au respect de leur mandat".


H.V/YahooNews






Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb