Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Faits Divers - Société
29/05/2008 - 12:28

Grogne contre le gazole cher: des mesures en vue



Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a souligné jeudi que le gouvernement recevait actuellement toutes les organisations du transport routier et que des mesures seraient annoncées la semaine prochaine.



Grogne contre le gazole cher: des mesures en vue
Malgré l'effritement du mouvement, des pêcheurs ont poursuivi leurs opérations contre la hausse des carburants, rejoints en force par des agriculteurs, tandis que des routiers menacent de passer à l'action.

"Nous travaillons à la fois sur des mesures structurelles et sur des mesures conjoncturelles pour améliorer la trésorerie des entreprises", a-t-il dit sur LCI. "Il faut laisser ce dialogue qui est en cours se dérouler et la semaine prochaine, ayant travaillé ensemble, le Premier ministre ayant tranché, nous annoncerons les mesures attendues, mais dans la concertation", a ajouté Dominique Bussereau.

Après ceux de Boulogne-sur-Mer et Calais, dans le Pas-de-Calais, de Dunkerque, dans le Nord, les
pêcheurs de La Rochelle, en Charente-Maritime, ont voté jeudi matin la suspension de leur grève. Ils ont dit attendre des mesures au niveau européen contre la hausse du prix du gazole. "Il s'agit d'une suspension de la grève. Nous sommes prêts à tout moment à recommencer car pour l'instant, l'Europe ne bouge pas", a dit Pascal Guénezan, l'un des porte-parole.
En revanche, les marins-pêcheurs restaient en grève dans la plupart des ports de Bretagne, où une manifestation régionale était prévue dans la journée à Quimper.

A Lorient, dans le Morbihan, les forces de l'ordre ont dégagé dans la matinée les accès du port où une soixantaine de pêcheurs perturbaient les activités depuis 04H30 en allumant des feux de pneus ou de palettes. Les autorités ont justifié l'intervention des forces de l'ordre par un début d'incendie.

Parallèlement, le conflit continue à s'étendre à terre. Comme la veille, plusieurs centaines d'agriculteurs ont participé à des blocages ou à des opérations escargot. Trois dépôts de carburants étaient ainsi bloqués jeudi matin à Dijon (Côte d'or), Annecy (Haute-Savoie) et Chambéry (Savoie) par des adhérents de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats exploitants agricoles) protestant contre le carburant cher.

De son côté, l'Organisation des transports routiers européens (OTRE, minoritaire) a donné jusqu'à vendredi matin au gouvernement pour agir contre les conséquences de la hausse des prix du carburants. Les trois organisations majoritaires du secteur (FNTR, UNOSTRA et TLF) attendent de voir les mesures préparées par le gouvernement. La Fédération nationale des artisans du taxi (FNAT, majoritaire) envisage également des actions si le gouvernement n'annonce pas de nouvelles mesures.

Source: news.yahoo.com





Y.K/sourcesWeb








Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb