Sommaire
Tribune Libre
26/07/2006 - 06:19

Guts , des aménagements pour repasser devant la Commission paritaire


Gérard Ponson, éditeur du magazine Guts, a effectué "un certain nombre d'aménagements" dans ce titre, notamment une présence de l'animateur Cauet nettement moins forte, avant de se représenter devant la Commission paritaire, a-t-on appris vendredi auprès de la direction d'Hachette Filipacchi Médias.



Guts , des aménagements pour repasser devant la Commission paritaire
A la faveur de ces aménagements, le magazine, dans son édition datée du jeudi 20 juillet, ne conservait plus qu'une interview signée par l'animateur Cauet, directeur éditorial et co-actionnaire au côté de Gérard Ponson et Hachette Filipacchi Medias. Auparavant, sa présence dans ce titre lancé en mars, était constante au fil des pages. Par ailleurs, le magazine vise à être plus dans l'information générale et l'actualité, pour répondre aux critères demandés par la Commission, avec un reportage sur les pompiers. Le 3 août, dans le cadre d'une opération conjointe avec le ministère de la Santé, un préservatif sera offert avec le magazine. Début juillet, La Correspondance de la Presse révélait que le titre venait de se voir refuser l'attribution d'un certificat d'inscription par la Commission Paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP), jugeant qu'il s'agissait d'un "magazine d'autopromotion" de l'animateur. Cette attribution permet de bénéficier d'un taux de TVA réduit des produits presse fixé à 2,1% et de tarifs postaux préférentiels. L'éditeur revendique une diffusion France payée de 240.000 exemplaires pour Guts (en anglais "tripes, entrailles"), quinzomadaire destiné "aux hommes qui ont des tripes". Il devrait présenter un nouveau dossier à la mi-septembre.


Editoweb Magazine











Partageons sur FacebooK
Petites annonces