Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
05/08/2008 - 15:22

Huit condamnés à perpétuité à Dakar

Dakar-La deuxième session des assises 2008 de Dakar a été clôturée sur un satisfecit de son président Aldiouma Sy. Il a déclaré que la cour a eu à juger 33 accusés sur les 47 attraits à la barre. Les quatorze, a-t-il souligné, ont été renvoyés à une prochaine session faute d’enquête de personnalité



Sur les 33, la cour a condamné huit accusés aux travaux forcés à perpétuité, un accusé à 20 ans de travaux forcés, quatre à 15 ans de travaux forcés, sept à 10 ans de travaux, trois à 8 ans de travaux forcés et trois à 5 ans de travaux forcés. La cour a eu également à prononcer six acquittements. Sur les peines prononcées, il a souligné que ce n’est jamais de gaieté de cœur que l’on prononce des sanctions pénales à l’égard de ses semblables. Seulement, a ajouté le président, les accusés attraits à la barre se sont mis à un moment donné de leurs vie en marge de la société. Celle-ci, fonctionnant sur la base de normes et de règles sociales, les a chargés, en leur qualité de magistrats, de les juger. Il a cependant déploré l’absence de certains témoins et parties civiles qui, par peur, ne se sont pas présentés pour aider à la manifestation de la vérité.

Le président Aldiouma Sy s’est réjoui du bon déroulement de cette présente session qui n’a pas connu de « problème majeur ». Il a salué la bonne collaboration des tous les acteurs de la justice. M. Sy a remercié aussi la presse qui a tenu à couvrir l’événement en dépit du fait que certaines affaires se sont prolongées jusque tard dans la nuit. Cependant, le président a regretté l’absence de la télévision nationale aussi bien à l’ouverture qu’à la clôture de cette deuxième session de la cour d’assises de Dakar. Celle-ci, à son avis, par sa couverture, aurait pu informer les Sénégalais du fonctionnement de leur justice puisqu’ils (les magistrats) rendent la justice au nom du peuple sénégalais.

Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces