Sommaire
France
12/02/2008 - 16:18

INTERPOL démantèle un trafic de faux médicaments en Chine

C'est une bombe à retardement qui vient d'être mise au jour en Chine. Une équipe internationale coordonnée par INTERPOL a démantelé un vaste trafic de faux antipaludéens : 240 000 blisters d'artésunate contrefait auraient ainsi été commercialisés à travers l'Asie. Les experts craignent l'irruption de pharmacorésistances dans la région.



Remonter la filière n'a pas été chose facile. Les enquêteurs ont littéralement « traqué » les antipaludéens contrefaits à travers toute l'Asie du Sud-Est. Quelque 391 échantillons d'artésunate ont ainsi pu être collectés et analysés en laboratoire.

Il en ressort que « la majorité des faux médicaments ne contenait pas d'artésunate » précise Dr Paul Newton (Wellcome Trust-University, Oxford), le principal auteur de ce travail. En d'autres termes, ces produits ne renfermaient pas de principe actif… et n'avaient donc aucun effet thérapeutique ! Contrepartie de cette pratique scandaleuse, le risque de voir se développer des souches résistantes est nul puisque le principe actif est absent du produit. Mais l'utiliser revient à administrer un placebo à des malades dont la vie est menacée ! Plusieurs échantillons enfin, contenaient « des résidus potentiellement toxiques comme la metamizole », une substance bannie des pharmacies pour ses effets hautement indésirables…

Mais c'est surtout la découverte d'infimes quantités d'artésunate qui inquiète les chercheurs. « Plusieurs tablettes (en) renfermaient de très petites doses. Juste assez pour développer des résistances au traitement » précise Paul Newton. Or l'artésunate, c'est aujourd'hui le meilleur médicament disponible contre le paludisme chimiorésistant... La dernière cartouche en somme. Laquelle si elle prenait l'eau, priverait la médecine du seul traitement encore efficace contre la forme la plus sévère du paludisme !

Rappelons que le protocole thérapeutique retenu par l'OMS repose sur l'artémisinine en association avec d'autres substances (ACT pour Artemisinin Combination Therapies n.d.l.r.). Ces associations en effet, sont seules capables d'agir efficacement contre le paludisme à p. falciparum.

A. M. / source web









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn