Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Régions
21/06/2005 - 21:49

ISTRES : Un élu condamné pour violences



Une élue PCF d'Istres (Bouches-du-Rhône) et son époux ont été condamnés mardi par le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence, à trois et six mois de prison avec sursis pour violence contre trois policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC).
Colette Bonassi, adjointe au maire d'Istres chargée de la petite enfance, et son mari Louis, ont également été condamnés à 4.000 euros de dommages et intérêts pour "violence en réunion sur agent dépositaire de l'autorité publique".
Le couple, qui nie toute violence et accuse au contraire les policiers de "brutalités", va faire appel, a-t-on appris auprès de son avocat, Me Alain Molla.
Louis Bonassi avait de son côté porté plainte contre les policiers, qui ont été relaxés mardi, selon la même source.
Le 19 janvier, un jeune Péruvien avait sonné chez le couple, en déclarant être poursuivi par un voleur. Le chef de la BAC d'Istres était arrivé peu après sur les lieux.
Selon la version des policiers, le couple s'est interposé alors qu'ils tentaient d'interpeller un suspect en fuite et a été placé en garde à vue.
Le couple raconte, lui, avoir voulu empêcher les policiers de frapper le jeune homme.
Ce dernier, Renny Mori-Brito, a été condamné à huit mois de prison, dont un ferme, pour violence contre les policiers.
L'Observatoire contre les violences policières, composé de la Ligue des droits de l'Homme, du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuple (MRAP), la Cimade et SOS-racisme indépendant, a dénoncé "un véritable déni de justice qui heurte la conscience des défenseurs des droits de l'homme et des libertés". "Cette décision allonge la trop longue liste des bavures couvertes par ceux là même qui devraient les sanctionner", a-t-il écrit dans un communiqué.
L'union départementale CFDT des Bouches-du-Rhône a également dénoncé "ce déni de justice" et a exprimé "sa solidarité avec les victimes de ce jugement inacceptable".
(Source web)


Mallorie Allisson







Flashback :
< >

Jeudi 31 Janvier 2019 - 19:49 Rachat de credit et pouvoir d'achat.

Jeudi 31 Janvier 2019 - 09:17 Vegan ?

Lundi 28 Janvier 2019 - 17:42 Vigilance contre la prédation des fourmis

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces