Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
15/09/2008 - 18:40

Ike a fait treize morts aux Etats-Unis

Galveston-L'ouragan Ike a semé la désolation dans l'ouest des Etats-Unis ce week-end. Treize personnes ont été tuées, des centaines évacuées et plus d'un million de foyers sont privés d'électricité.



Plus de 24 heures après l'arrivée de l'oeil de l'ouragan sur la station balnéaire de Galveston dans la nuit de vendredi à samedi, les autorités ont annoncé que cinq personnes y avaient trouvé la mort. Galveston, une petite ville bâtie sur une langue de terre entre lagune et golfe du Mexique, a été frappée de plein fouet par des rafales de plus de 200 km/h, tandis que le niveau de la mer s'élevait de six mètres. La ville avait déjà été frappée en 1900 par un cyclone qui avait fait quelque 8.000 morts et qui reste la plus grave catastrophe naturelle de l'histoire des Etats-Unis.

Quelque 2,2 millions de personnes ont été évacuées au Texas et plus de 130.000 dans l'Etat voisin de Louisiane. Mais malgré un ordre d'évacuation lancé jeudi, plus d'une centaine de milliers d'habitants seraient restés terrés chez eux. Beaucoup regrettaient de ne pas avoir obtempéré. Des habitants restés à Galveston cherchaient désespérément à monter dans des autocars réquisitionnés par les autorités afin de quitter la ville sinistrée, au milieu des pelleteuses qui chariaient des monceaux de débris.

Dimanche matin, Ike avait quitté le Texas et remontait vers le nord le long de la vallée du Mississippi, accompagné de trombes d'eau. L'ouragan, classé en catégorie 2 à son arrivée sur les côtes, a été rétrogradé en dépression tropicale. Ike a semé la désolation dans les rues de Houston, la quatrième ville du pays située à 70 km des côtes. Un couvre-feu a été imposé pour toute la semaine afin d'éviter des pillages. Le plus haut gratte-ciel de la ville montrait des dizaines de vitres brisées jusqu'au sommet (305 m de haut).

Le président George W. Bush, critiqué pour sa réaction tardive au passage de l'ouragan Katrina qui a fait plus de 1.500 morts en 2005 à la Nouvelle-Orléans, a annoncé qu'il se rendrait mardi au Texas pour exprimer sa «sympathie» et son «soutien». «Le gouvernement fédéral va fournir 1,5 million de litres d'eau et un million de repas par jour pour aider les personnes déplacées», a-t-il ajouté.

Bush a annoncé un allègement des procédures d'importation d'essence afin de répondre aux difficultés d'approvisionnement provoquées par le passage de Ike sur les raffineries de Houston, qui représentent un cinquième de la capacité de raffinage des Etats-Unis. Mais les prix du pétrole ont reculé dimanche de 2 dollars, le marché paraissant rassuré par l'ampleur relativement limitée des dégâts. Selon une société privée, la catastrophe pourrait coûter entre 8 et 18 milliards de dollars aux assureurs, soit nettement moins que Katrina, considéré comme le sinistre le plus cher de l'histoire (68,5 milliards)

Source: Dabio


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces