Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Faits Divers - Société
09/09/2008 - 18:32

Ike frappe La Havane


LA HAVANE - Les rues de La Havane étaient vides mardi, balayées par des pluies torrentielles et des vents violents accompagnant le passage de l'ouragan Ike a fait au moins quatre morts, détruit des maisons et entraîné l'évacuation d'1,2 million de personnes.



Au Texas et dans le nord du Mexique, les habitants se préparaient à l'arrivée ce week-end de Ike, qui a déjà fait au total au moins 79 morts dans les Caraïbes.

Le Malecon, la célèbre avenue de bord de mer de la capitale cubaine, avait été barricadé la veille par la police, pour protéger les vieux bâtiments décrépis qui, face à l'océan, pourraient s'effondrer s'ils sont un peu plus abîmés par des vagues trop violentes. Toute navigation avait été interdite dans la baie de La Havane.

"La vérité, c'est que nous avons peur", a déclaré Nancy Nazal, qui habite au premier étage d'un bâtiment surplombant l'océan.

Cuba, qui est habitué aux évacuations massives depuis de longues années en raison de ce type d'intempéries, a ordonné à plusieurs centaines de milliers de personnes -plus d'un dixième de ses 11 millions d'habitants- de trouver refuge chez des amis et des parents, ou dans des refuges gouvernementaux, selon les médias officiels.

Quatre personnes ont été tuées par le passage de Ike à Cuba, a précisé la télévision d'Etat. Deux hommes ont été tués alors qu'ils enlevaient une antenne d'un toit, une femme est morte quand sa maison s'est effondrée, et un homme a été tué par un arbre qui lui est tombé dessus.

Après avoir balayé les Bahamas et provoqué des inondations meurtrières à Haïti, Ike est arrivé dans l'est de Cuba avec la force d'un ouragan de catégorie 3, avant de faiblir lundi alors qu'il traversait l'île en direction de l'ouest.

Mardi, il avait été rétrogradé en catégorie 1 en longeant la côte sud de Cuba, avant de reprendre de la vigueur en prenant dans la soirée la direction du Golfe du Mexique. Selon les météorologues, l'ouragan devait se renforcer avant d'atteindre le Texas ou le nord du Mexique ce week-end.

"En quittant Cuba, il a le potentiel de devenir beaucoup plus fort", a prévenu Felix Garcia, météorologue au Centre national des ouragans (NHC) à Miami.

A 11h00 locales (15h00 GMT), Ike, soutenu par des vents allant jusqu'à 130km/h, se déplaçait vers l'ouest-nord-ouest à la vitesse de 21km/h. Son centre était situé à 90km au sud-ouest de La Havane.

Dans le Pacifique, la tempête tropicale Lowell devait traverser la péninsule californienne mercredi ou jeudi, et émerger au-dessus du Golfe du Californie près de la ville de Loreto, populaire auprès des touristes américains. Elle était soutenue par des vents de 75km/h mardi matin, et devait s'affaiblir avant d'atteindre la terre.

Source: Yahoo News





Awa Diakhate








Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb