Sommaire
France
07/01/2008 - 19:41

Immigration: Brice Hortefeux 'éloigne' de 23 à 24 000 sans papiers

PARIS (Reuters) - Brice Hortefeux a indiqué lundi qu'il n'avait pas atteint l'objectif de 25.000 "éloignements" d'étrangers en situation irrégulière "sans papiers" qui lui avait été assigné pour 2007, évoquant une fourchette de 23 à 24.000.



Leministre de l'Immigration y a vu la démonstration que les services depolice ne s'étaient pas livrés à une "politique du chiffre" à outrance,comme l'affirment des associations.

"On se situera au niveau global de l'année dernière, entre 23.000 et 24.000," éloignements, a-t-il dit sur France info.

"Faceà ceux qui dénonçaient une chasse accrue, des violences exacerbées, laréalité est simple : le chiffre sera globalement celui de l'annéedernière", a-t-il ajouté.
Dans sa lettre de mission à Brice Hortefeux, le président Nicolas Sarkozy lui avait demandé de procéder à 25.000 expulsions du territoire pour 2007.

Dénonçantune "politique du chiffre", la gauche se mobilise sur la situation descentres de rétention pour étrangers, où ont eu lieu depuis plusieurssemaines des mouvements de protestation.
Le Conseil représentatifdes associations noires (Cran) a demandé lundi la mise en place d'unecommission d'enquête parlementaire sur les conditions dans lesquellessont retenus les étrangers en instance d'expulsion.

"Lespersonnes retenues dans ces centres soulignent des conditionsd'arrestation ou de rétention inhumaines et s'insurgent contre les'agissements injustes et humiliants de l'administration française'",écrit-il dans un communiqué.

Après un début de grève de la faimcollective et la rédaction d'un cahier de doléances par des étrangersen attente d'expulsion, la préfecture de police de Paris a organisé lasemaine dernière une visite du centre de Vincennes.

Desresponsables policiers y ont affirmé que la situation était beaucoupplus calme que ne l'affirment les défenseurs des étrangers et lesconditions de rétention tout à fait correctes.

Deux des meneurs du mouvement de protestation ont été expulsés du territoire la semaine dernière.
LaCimade, seule association habilitée à intervenir dans les centresconcernés, estime que l'atmosphère dans les centres est "de plus enplus carcérale" en dépit d'une amélioration des conditions matériellesde la rétention.

Pour son secrétaire général, Laurent Giovannoni,la tension de ces derniers jours est "la conséquence directe de lapolitique d'objectifs chiffrés" en matière de reconduites à lafrontière.


H.V/Source Web









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn