Sommaire


Internet
11/11/2006 - 18:49

Internet et la communication politique

L'internet a un impact croissant sur la communication politique



Loïc Le Meur
Loïc Le Meur
Le retentissement d'une vidéo pirate de Ségolène Royal diffusée sur l'internet a illustré l'impact des nouvelles technologies de la communication sur la politique en général et les campagnes électorales en particulier.

Glissée sur la toile à une semaine du vote des socialistes pour départager leurs trois présidentiables, cette séquence explosive a ricoché de blogs en blogs, suscitant controverses et débats.

Dailymotion, site de partage de vidéos amateurs, sur lequel cette vidéo est apparue, affichait samedi après-midi 300.000 visites sur ce thème.

Premiers concernés, les professeurs se sont défoulés sur l'internet contre les propos de la présidente de Poitou-Charentes, tenus au cours d'une réunion interne et qui avait vocation à le rester.

Mme Royal le dit d'ailleurs clairement: "j'ai fait une proposition. Par ailleurs, je ne vais pas encore la crier sur les toits parce que je ne veux pas me prendre des coups des organisations syndicales enseignantes".

Mais précisément, explique à l'AFP Loïc Le Meur, expert reconnu de la blogosphère, le off, ces propos distillés en petit comité sous condition de ne pas les répandre, "c'est terminé".

"Avec un portable en poche, chaque Français est virtuellement devenu un preneur d'images et de sons". Le mariage de la vidéo et de l'internet signe, à ses yeux, la fin d'une époque.

"Les politiques auront de plus en plus de mal à tenir des discours différents en fonction de leur auditoire ...

Lire l'article sur le site Edicom (AFP touts droits réservés)


Sylvie Delhaye








1.Posté par olivier vandersteen le 03/11/2007 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Dans le carde de ma dernière année de baccalauréat en E-business, j'ai choisit de consacrer mon travail de fin d'étude à "La communication politique : analyse des sites web des 4 partis fra...


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: