Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Amériques
14/01/2021 - 12:04

Investiture aux USA: Le Capitole retranchés et complicités internes

Cela fait désormais une semaine depuis l'invasion du capitole par des militants trumpistes. Depuis, l'endroit a été transformé en camp retranché de la garde nationale américaine.



source: acta zone
source: acta zone
Policiers et soldats bouclent la capitale américaine et protègent le cœur du pouvoir central. Jusqu'à 20 000 réservistes de la garde nationale vont être mobilisés pour assurer l'investiture de Joe Biden le 20 janvier prochain.

Scenario surréaliste, on y voit des soldats camper à même le sol du Congrès, arme à portée de main, croisant les élus en charge de la mise en accusation de Donald Trump. L'un des symboles de la démocratie américaine ressemble maintenant à une caserne. Cela jusque dans la salle des statuts, ou les représentants se réunirent pendant près de cinquante ans.


D'étranges visites la veille de l'invasion.

Une trentaine d'élus du Congrès américain ont déposé une demande écrite d'enquête sur l’accueil de groupes à l'intérieur de la structure à la veille de l'invasion repoussée.

La représentante démocrate du New Jersey, Mikie Sherril, avec d'autres, soupçonnent certains de ses collègues d'avoir organisé des visites de reconnaissances pour certains éléments ayant pris part aux événements du 5 janvier.

On note dans sa lettre,  l'inquiétude de certains élus ayant servis dans l'armée sur ses visites inopportunes et tombants au bon moment. On peut aussi y lire que les visiteurs ayant démontrés une grande connaissance de l'édifice, seraient partis de la manifestation devant la Maison-Blanche et s'étant fini à l'intérieur du Capitole.

Y est aussi décrit, le claire manque de sens de ces visites dû aux restrictions d'accès depuis le début de l'épidémie de Coronavirus. Ainsi que le rapport inquiet soumit au sergent de garde lors de ses visites.

Depuis les violences du 6 janvier, les enquêteurs cherchent à démontrer si les faits étaient spontanés ou s'ils relevaient d'un certain degré de préparation. Et, si dans ce cas, les organisateurs ont bénéficiaient d'une complicité interne.

Selon CNN, au moins un participant aux événements aurait indiqué s’être coordonné avec trois élus républicains. Deux policiers affectés au Capitole sont suspendus et une douzaine d'autres font l'objet d’enquêtes internes car soupçonnés d'avoir aidé les émeutiers


Victor Delhaye-Nouioua










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest