Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Chroniques
21/11/2007 - 15:12

Israël Palestine: dernières négociations avant la conférence d'Annapolis


Les négociateurs israéliens et palestiniens travaillent sur un document commun qui doit servir de base à la conférence de paix d'Annapolis.
Dans une Palestine asphyxiée par la guerre civile de juillet dernier et un Israël en crise politique permanente, les termes d'un compromis seront particulièrement difficiles à trouver.



Le discours officiel des Etats-Unis au sujet du Proche-Orient a été résumé par Lawrence Butler, sous-secrétaire d'État adjoint chargé des questions ayant trait au Proche-Orient, à l'occasion de la 16e conférence annuelle américano-arabe des décideurs politiques, qui s'est tenue en octobre:
«Les Israéliens ont besoin de sécurité, alors que les Palestiniens ont besoin d'un État viable, indépendant, et la fin de l'occupation qui a commencé en 1967», a-t-il dit, une position à laquelle fait écho la Ligue arabe selon M. Hassouna, qui a prôné l'arrêt de toute implantation israélienne afin d'instituer un climat propice à la paix dans la région.
«Le combat des Palestiniens, a-t-il indiqué, se joue en marge de la lutte plus vaste que mènent les extrémistes contre les modérés aux quatre coins du Moyen-Orient».

La lutte contre l'extrémisme n'est pourtant pas le lien qui pourra unir Israël et la Palestine ni établir les conditions d'une paix durable dans la région.

Il est prévu que les ministres arabes des Affaires étrangères se réunissent vendredi au Caire pour définir une attitude commune, qui serait déterminée par l'issue des tractations en cours entre Palestiniens et Israéliens avant la conférence d'Annapolis.

De précédentes négociations avaient été entreprises pour la paix israélo-palestinienne, avec le succès que l'on sait:
Camp David II
Le sommet pour la Paix au Proche-Orient de Camp David s'est tenu en juillet 2000 dans la résidence de Camp David en présence de Bill Clinton, président des États-Unis, de Ehud Barak, Premier ministre de l'État d'Israël et de Yasser Arafat, président de l'Autorité palestinienne. Ce fut l'une des tentatives diplomatiques pour mettre un terme au conflit israélo-palestinien, problème clé du plus large conflit israélo-arabe.

Le Sommet de Taba
Le Sommet de Taba de 2001 s'est tenu du 21 janvier au 27 janvier 2001 à Taba dans la péninsule du Sinaï, en présence de Bill Clinton, Président des États-Unis, de Ehud Barak, Premier Ministre de l'État d'Israël et de Yasser Arafat, Président de l'Autorité palestinienne. Clinton convoqua les deux dirigeants sur la base de nouveaux paramètres de négociations après le déclenchement de la seconde Intifada. Ce sommet ne parvint pas aux résultats espérés.

L'Initiative de Genève
L'accord de Genève est un plan de paix alternatif établi par les anciens partenaires des négociations de Taba.
Elle est signée le 1er décembre 2003 à Genève. Les principaux artisans de cet accord sont l'ancien ministre israélien Yossi Beilin et l'ancien ministre palestinien Yasser Abd Rabbo.
Ariel Sharon indique qu'il n'approuve pas cet accord et qu'il l'estime dangereux pour Israël.
L'Autorité palestinienne soutient mollement cet accord : Yasser Arafat et Ahmed Qoreï indiquent qu'ils n'ont pas l'intention de soutenir officiellement cette initiative.


S.D. / Source Web






S.D. / Source Web

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK