Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Istres un Art de Vivre
19/07/2007 - 15:17

Istres: 4e jour de grève de la faim d'un élu musulman

Discrimination au San Ouest Provence: la Halde saisie

Dans la matinée de mardi, Bernard Granié, Président PS du SAN ouest Provence avait promis à Abdelkader Kehiha, en grève de la faim, de donner une réponse, sous 48 heures, à sa demande de revoir la décision du San ouest Provence de le muter à un poste subalterne - consistant essentiellement à surveiller les toilettes et l'éclairage d'une médiathèque - alors que le jeune père de famille dispose des compétences professionnelles nécessaires au poste qu'il occupait jusqu'à présent: l'insertion pour l'emploi.
A l'heure où nous mettons en ligne, aucune réponse n'a été apportée par Bernard Granié. Nous ignorons la raison de ce silence.



Rappel des faits

Nous apprenons de source non vérifiable que François Bernardini, ancien Président du Conseil général des Bouches du Rhône et candidat de gauche aux élections municipales 2008 d'Istres, serait intervenu personnellement au plus haut niveau de l'Etat.
De par ailleurs, des groupes de jeunes à l'insertion desquels Kader Kehiha a participé seraient sur le point de se rassembler face au bâtiment du SAN ouest Provence à Istres, en signe de solidarité: 2 à 300 jeunes issus des quartiers sud dont Mr Kehiha est originaire.
Si cette rumeur se confirmait, il est évident que les groupuscules d'extrême droite locaux, défavorables à l'insertion des jeunes issus de l'immigration, risqueraient de lancer des mouvements de provocation. A notre connaissance, les services de sécurité se font plutôt discrets et l'autorité préfectorale de tutelle ne semble pas montrer qu'elle se serait saisie du dossier.

l'historique de l'affaire:
Abdelkader KEHIHA, 11e Adjoint au Maire d’Istres (Nicole JOULIA) élu en décembre 2006, entame aujourd’hui lundi 16 juillet 2007, une grève de la faim illimitée pour protester publiquement contre les mesures arbitraires et les sanctions abusives dont il est victime de la part du Président du SAN Ouest Provence, Bernard GRANIE.
Le président du SAN Ouest Provence a en effet décidé unilatéralement de sanctionner cet élu Istréen, Conseiller en Insertion sociale au sein de la Mission Locale, association en charge des jeunes en difficulté de 16 à 25 ans (ex PAIO) en lui ordonnant de prendre à compter de ce jour (lundi 16 juillet) de nouvelles fonctions au sein de la Médiathèque de Miramas comme « Agent d’accueil » et où il est clairement mentionné qu’il doit jouer le rôle de « Monsieur Pipi ». Une mutation qui résonne comme un règlement de compte politique !
L’élu Istréen, dont les mérites professionnels ont toujours été reconnus par sa hiérarchie (qui attend toujours d’être stagiarisé après sa réussite, en novembre 2006 au concours de catégorie B, d’Animateur territorial-, contrairement aux cinq autres personnes qui l’ont réussi en même temps que lui et qui ont toutes bénéficié au sein de Ouest Provence de cette stagiarisation ) serait bel et bien sanctionné pour ne pas avoir soutenu le candidat choisi par le Président du SAN Ouest Provence et battu aux dernières élections municipales.

Durcissement du conflit devant le silence de Bernard Granié

Istres: 4e jour de grève de la faim d'un élu musulman
Abdelkader KEHIHA, Adjoint au maire d’Istres (13800) en grève de la faim, saisit la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité.
Dans l’impossibilité de faire valoir son juste droit pour retrouver son poste et ses fonctions auprès de son employeur le Président du SAN Ouest Provence, Abdelkader KEHIHA a saisi ce jour, jeudi 19 juillet 2007, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE).


Abdelkader Kehiha, Adjoint au Maire d’Istres (13800), qui entame aujourd’hui son quatrième jour de la grève de la faim, proteste contre la mutation forcée que lui impose son employeur, le SAN Ouest Provence et qui s’apparente à une sanction disciplinaire en raison de son engagement politique au sein de la municipalité istréenne. C’est donc au titre de délit « d’opinion politique » qu’il a porté une réclamation auprès de la HALDE.


Abdelkader Kehiha est installé devant le parking du siège social du SAN Ouest Provence (chemin du Rouquier, 13800 Istres).


Contact Presse :
Valérie SAINT-FELIX : 06 80 99 98 31
Tel: vsf4@wanadoo.fr


Source Web






Source Web

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK