Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Istres un Art de Vivre
31/01/2007 - 23:21

Istres : Elections municipales 2008, Bernardini sonne la charge !

Solitudes et servitudes du blogging politique 3

Il me faut bien aujourd’hui avoir une pensée pour Bernard Granié, toujours Président du SAN – Syndicat d’agglomération nouvelle des communes Ouest Provence, incarcéré depuis le 13 janvier à la Prison des Baumettes à Marseille.



Istres : Elections municipales 2008, Bernardini sonne la charge !
Une pensée pour l’homme et pour sa Famille.
En effet, jeudi dernier la chambre d’Instruction de la Cour d’Appel d’Aix en Provence a rejeté sa demande de mise en liberté au motif que le Juge Gallo attendrait les résultats d’une enquête financière. Et si l’affaire tombait, à présent, dans le domaine du People Magazine? A quand l’interview de Madame Granié dans, par exemple, Femme d’Aix en Provence Webzine? Car, somme toute, qui souffre le plus : le prisonnier, la famille ?

Fort heureusement, l’imprévisible François Bernardini nous tire d’affaire en annonçant l’ouverture de son QG de campagne, affirmant ainsi un nouvel impératif politique imposé par le partage de l’info en temps réel: «être toujours en campagne, toujours pour Istres». Parallèlement, son alliée et protégée Nicole Joulia, Maire d’Istres, mobilise le noyau dur de ses militants et met en place des structures de démocratie participative dont notamment un Conseil des sages de la ville d’Istres. C’est là que j’ai peur, tout comme lorsque j’ai vu Nicole se hisser sur deux chaises pour présenter ses vœux aux habitants de Trigance. Aucun rapport, vous l’aurez compris, avec le nouveau sobriquet dont (sous la plume de l’excellent Charles Robotti, le «rêveur impénitent») La Provence affuble François Bernardini: «l’Homme fort des deux étangs »

Est-ce à dire que François se préparerait à plonger à ma rencontre ? Ou bien Charles me fait-il tout simplement un clin d’œil complice ? La première hypothèse me gênerait terriblement car, s’il manquait un talent à François Bernardini, ce serait celui d’homme politique « vaseux » qui attaquerait à reculons. Qu’il me laisse donc le privilège des ténèbres des étangs : c’est grâce à elles que s’épanouit mon blogging politique dans sa naïve clairvoyance.

Sans doute exigez-vous de moi un exemple ? Oui ? Non ? Alors c’est oui ! Plongeons: c’est en pleine campagne des élections municipales anticipées de décembre 2006 à Istres que le candidat Jean Claude Vella me demande de fermer son blog Udf Istres. Le support technique Editoweb obtempère et c’est ainsi que les quelques «papiers» anti-Michel Caillat, candidat PS, deviennent invisibles. Est-ce cela qui permit, entre les deux tours, à Jean Claude Vella d’appeler à voter pour Michel Caillat, maire sortant mis en minorité par sa propre majorité municipale au point de démissionner? COUAC’il en soit, et tout récemment, M. Vella demande la réouverture de son blog. Aussitôt fait, les articles sont non plus invisibles mais effacés. La bonne nouvelle est que tous les blogs et portails de l’éditeur-hébergeur Wmaker.net font l’objet d’un backup, sauvegarde de tous les articles.
Après tout, on peut toujours changer d’avis non ?

Mais revenons au Conseil des Sages. Lorsqu’ils se réuniront pour la première fois, assemblée composite et sans doute un tantinet déconcertée, ils auront à définir leurs fonctions et leur champ de compétence au sein de la collectivité. Femmes et hommes doués d’un grand sens de l’équité, de la communauté, aux vertus quasi onusiennes. En définitive, c’est ça qui me fait peur… Mais bon, Nicole n’est pas tombée de ses deux chaises à Trigance. Nous étions tous là pour la soutenir!


Henri Vario-Nouioua






Henri Vario-Nouioua

Flashback :
< >

Mercredi 30 Mai 2018 - 17:11 La guerre des pauvres n'aura pas lieu

Lundi 9 Avril 2018 - 15:45 Fake news pour les Macron

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb






Partageons sur FacebooK