Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Istres un Art de Vivre
25/03/2007 - 10:59

Istres: Légionnelose sport et bourse

La légionellose attaque la pyramide istréenne et Bernard Granié Président du SAN Ouest Provence quitte la Prison des 'Baumettes'

Coïncidences troublantes, y compris pour l'humble observateur de la vie politique d'Istres que je suis. Jugez-en plutôt: Après la victoire de Nicole Joulia aux élections municipales de décembre 2006, contre Michel Caillat Maire démissionnaire, les élus PS de la nouvelle équipe municipale sont tout simplement exclus du Parti de Ségolène Royal. François Bernardini, le "mentor" de Nicole Joulia, dans son injustifiable désir de réintégrer un Parti Socialiste décomposé en France et égorgé à Istres, crée une Association "Istres Solidaire et Passionnée", laquelle s'empresse d'annoncer son soutien à une candidate socialiste qui, en l'état, serait surtout une "machine à perdre".



Photo istres.fr
Photo istres.fr
Bien entendu, tout cela n'est pas en relation avec l'attaque de la "pyramide" par la légionellose sinon peut-être que cette offensive coïncide avec la nomination par le SAN Ouest Provence de Pablo Toeschi à la tête de cette structure qui regroupe l'essentiel des activités sportives d'Istres.
Ci-dessous le Communiqué Officiel du San Ouest Provence : "Ouest Provence, gestionnaire du centre aquatique de la Pyramide à Istres, a annoncé ce matin, sur son site internet, le maintien de la fermeture de l'établissement.
"Les analyses poussées réalisées à la suite de la découverte de légionella dans le réseau d’eau sanitaire de la Pyramide à Istres, ont mis en évidence une présence importante imposant des traitements spécifiques qui entraînent la poursuite de la fermeture de l’établissement, suivant le principe de précaution.
Dans les jours qui viennent plusieurs traitements obligatoires devront être réalisés. En premier lieu, un traitement chimique de tous les réseaux va être organisé afin d’éliminer la bactérie. Toutes les pièces usées vont être changées et des travaux ont lieu sur les réseaux sanitaires. La direction de la pyramide présente ses excuses aux utilisateurs de l’équipement et vient d’annoncer que des mesures seraient prises pour proroger les abonnements".


J'ai interrogé Wikipedia quant au mode de contamination de cette infection: "La maladie s'acquiert principalement par l'inhalation de gouttelettes d'eau contenant des bactéries, en suspension dans l'air. Il peut s'agir d'une douche avec de l'eau contenant des bactéries, ou, le plus souvent, de l'inhalation d'air provenant d'une installation d'air conditionné. En 2004 en France, des tours aéroréfrigérantes ont été accusées de répandre des légionelles sur le voisinage.
La bactérie se développe dans les eaux tièdes et chaudes en milieux clos, c'est-à-dire justement ce que l'on peut trouver dans les installations d'eau chaude ou de climatisation. Le bacille vit idéalement à 37 °C, voire dans une fourchette de températures supérieures. C'est pourquoi il est recommandé de régler son chauffe-eau à une température de 60 °C pour tuer le bacille (et pas plus haut pour éviter l'entartrement des canalisations).
La maladie doit son nom à une épidémie de pneumonie parmi des légionnaires participants à une convention de l'American Legion à Philadelphie en 1976."

Pablo Toeschi en résidence surveillée?

F Bernardini et Bernardin Laugier
F Bernardini et Bernardin Laugier
Ainsi donc, alors que la justice met fin à la détention du socialiste Bernard Granié, M. Toeschi ex-Directeur général des services municipaux de la ville d'Istres, celui-la même qui aurait conseillé à Michel Caillat, Alain Detavernier, Patrice Gouin et quelques autres -tous PS non exclus- de démissionner dans le but de barrer le chemin à François Bernardini, serait le malheureux directeur d'une pyramide fermée. Le soupçonner d'être à l'origine de la contamination est naturellement invraisemblable. Il n'empêche que le voilà de nouveau en très mauvaise posture car remercié par Nicole Joulia dès sa prise de fonction, il est reclassé, à la direction de la pyramide contaminée, par Bernard Granié. Souhaitons qu'il n'y finisse pas momifié...
Patrice Gouin et Alain de Tavernier, qui soutiennent le San Ouest Provence dans sa politique d'exclusion de la ville d'Istres, tentent paradoxalement de courtiser Nicole Joulia en une pêche en eau trouble destinée à isoler François Bernardini, candidat déclaré aux municipales de 2008. Parallèlement, l'UMP Istres tente la même manoeuvre alors que l'UDF, que certains assurent noyautée par des sympathisants d'extrême droite, attend patiemment le score de François Bayou aux Présidentielles pour s'y adosser lors des cantonales et municipales 2008. Ainsi donc la nomenclature politique d'Istres inscrit toujours, malgré les apparences, son activisme dans " tous contre un". François Bernardini en est-il conscient en apportant son soutien et celui des siens à Ségolène? J'en doute, endeuillé qu'il est d'un PS qui n'est plus.

Entre Istres et le San ouest provence le combat continue

le FC Istres
le FC Istres
Alors ça c'est super! Bernard Granié, à sa sortie de la Prison des Baumettes, annonce sa démission. Le PS Istres, tout au moins ce qu'il en reste, le soutient et Nicole Joulia se bat:

"Intercommunalité : Istres rejette la modification de la décision institutive du SAN
Mercredi soir (14 mars 2007) - Le
Conseil Municipal de la ville d’Istres a rejeté la modification de la décision institutive du SAN Ouest Provence proposée par le Comité syndical du 19 décembre dernier. Cette modification, porterait le nombre de délégués de 56 à 71 en tenant compte de nouvelles strates démographiques (essentiellement défavorables aux villes de Miramas et Istres) et de l’apport fiscal des communes membres.

Nicole Joulia, Maire d’Istres a rappelé qu’elle n’avait pas participé à l’élaboration de cette modification des statuts de l’Intercommunalité, décidée avant son élection le 13 décembre dernier.

“Depuis le début, je n’ai cessé de demander le retrait de cette délibération et l’ouverture d’une nouvelle discussion permettant de mettre en avant d’autres arguments telle que la prise en compte du logement social (28 % sur Istres). La trêve de Noël et les
52 jours d’absence du Président de Ouest Provence, Bernard Granié, n’ont pas permis de changer les choses, bien au contraire” a expliqué madame le Maire, déplorant une absence totale de dialogue et d’explication de la part de Ouest Provence.

“Ce vote, de rejet n’est en rien un signe d’opposition à Ouest Provence, nous ne voulons pas la guerre mais affirmer notre volonté de participer pleinement à l’intercommunalité pour travailler à l’avenir d’un territoire performant et solidaire”.

Toutefois,
le retour de Bernard Granié laisse entrevoir une ouverture de dialogue et peut-être un avenir moins sombre…

Le rejet de la délibération de modification de la décision institutive du SAN Ouest Provence a été adopté par 31 voix pour (liste Clairement Pour Istres - Div Gauche - 29 voix, liste Istres avec vous -UMP- 2 voix) et 8 voix contre (liste le Contrat Citoyen - PS)"


Nicole est vraiment soft, son communiqué pouvait remplacer "une absence de 52 jours" par "une incarcération de 52 jours" Elle ne le fait pas et Bernard Granié de surenchérir en contestant le verdict électoral istréen:
"Comme je l’ai indiqué, je suis résolu à mener à bien la délibération unanime des délégués communautaires du 19 décembre dernier, portant sur la modification institutive permettant davantage d’équité dans la représentation des Communes au sein de l’intercommunalité.
J’ai rencontré la Maire d’Istres il y a quelques jours au cours d’un entretien, de mon point de vue, très complet et très franc.

Je constate que je n'ai pas réussi à la convaincre, puisque la majorité municipale d'Istres s'est opposée à la nouvelle partition, que je soutiens comme étant une véritable structuration de notre Collectivité intercommunale dans l'intérêt de notre territoire et de l'ensemble des habitants. Nicole JOULIA m'a paru avoir conscience des enjeux très importants pour Istres et de leurs conséquences que recouvrirait son positionnement municipal par rapport à l'intercommunalité et aux villes qui la composent. Je la crois malheureusement mal conseillée, car on ne peut pas vouloir tout et son contraire. Avant d'évoquer les suites du vote d'Istres, je crois dans tous les cas, nécessaire de mesurer les propos de part et d'autre, dans l'attente du choix de la ville de Miramas, pour lequel j'ai bon espoir."

Vous l'aurez compris, lorsque Bernard Granié dit de Joulia qu'elle est "mal conseillée" il pense à Bernardini! Mais le futur Ex Président Granié ne s'arrête pas là.


Il tente de nous expliquer que les recettes de l'intercommunalité devraient être distribuées non pas au prorata du nombre d'habitants et des besoins de chaque ville mais -ne riez pas - au prorata des recettes de chaque ville insiste l'ex candidat Ps aux législatives:
"Ce n’est pas un problème de politique politicienne. Je fais appel à l’intelligence, au bon sens et à l’intérêt général" affirme-t-il, et de continuer sur le même registre moralisateur:

"Aujourd’hui, quel que soit le système, on ne peut pas dire qu’on amène 6 % des ressources du ménage et que dans le même temps on revendique 50 % des dépenses de ce même ménage. Cela n’est pas possible !

Ce n’est ni la ville d’Istres, ni son maire qui sont en cause. C’est un principe de base, applicable à tous et que chacun doit être en capacité de respecter. Cela veut dire tout simplement que chacun doit avoir la place qui lui revient.

Ouest Provence fonctionne aujourd’hui dans une transparence efficace entre chacune des six communes. Rappelons que notre fonctionnement,
en conformité avec la loi, obéit à des procédures réglementaires.*

Le fait est que Fos assure le développement de l’ensemble de Ouest Provence et que les deux villes les plus importantes d’Istres et de Miramas ne contribuent pas aux recettes du budget intercommunal à hauteur de leur population et donc de leurs besoins et qu’elles sont ainsi entièrement dépendantes de la solidarité intercommunale.

Ce n’est pas une honte discriminante, mais c’est au contraire une réalité commune et acceptée par tous et qui ne pose pas de problème, à partir du moment où elle repose sur la cohésion volontaire et solidaire entre les communes."

lire la suite: ça va marcher si le site de ouest provence est "correct"

Alors là, comme positionnement, reconnaissez que c'est vraiment socialiste!

Le FC Istres veut entrer en Bourse!

Et le FC Istres de pousser la balle capitalistique plus loin: « Bernard Calvignac qui a annoncé, aujourd'hui, qu'il allait prendre le contrôle du FC Istres (Ligue 2), via son fonds d'investissement Compulease, confirme ce soir à Boursier.com que la bourse est "en toile de fond" de ce projet de reprise et pourra constituer, le moment venu, un recours financier.
Toutefois, la situation sportive du club ne rend pour l'instant pas évidente une cotation en bourse : le FC Istres est relégable et une rétrogradation en fin de saison provoquerait un manque à gagner certain pour le club, notamment en termes de droits TV. "On n'ira pas en bourse tant que l'avenir du club en Ligue 2 ne sera pas assuré", confirme le dirigeant qui ajoute "un club de National pourrait très bien être côté en bourse, mais dans l'immédiat, nous ne voulons pas faire courir le risque de la relégation à des actionnaires".

Avant de s'intéresser à Istres, Bernard Calvignac souhaitait prendre le contrôle du club de football de Nîmes, en National, avec un projet d'introduction en bourse.

Dans l'immédiat, 250 KE vont être injectés au sein du club lors d'une augmentation de capital et 2,5 à 3 ME le seront dans les prochains mois, pour financer un projet hôtelier lié à un centre de rééducation pour sportifs de haut niveau. "Financièrement, le club est l'un des mieux gérés Ligue 1 et Ligue 2 confondues. Il a gagné 400 KE nets après impôts l'an dernier. Son bilan est très sain", explique B. Calvignac.

"Le bassin de Fos, Istres, Martigues Miramas est un creuset de football pour faire un alter ego à l'OM. Les infrastructures du club sont dignes de la Ligue 1, le stade de 18.000 places est tout neuf. Il y a tout pour réussir ! L'objectif est de revenir en Ligue 1 au plus tard dans cinq ans", conclut l'ambitieux président. »

Précision: le FC Istres tout comme la pyramide sont géres par le San Ouest Provence.

* le parquet n'en paraît pas persuadé

les Corses et Michel Vaxés à la rescousse de François Bernardini

Photo D. Baroudi
Photo D. Baroudi
Le danger, avec François Bernardini, est qu'il parvienne à nous fabriquer de toutes pièces un Michel Caillat d'une arrogance toute PS. Un Michel caillat secrétaire de la section d'Istres et, dit-on, en dépression nerveuse pour avoir perdu les élections municipales malgré ou à cause du soutien que François Holande lui a apporté.
Mais les Corses veillent et ont organisé, via Guy Queytan, Président de l'association socialiste le Cercle Citoyen, un récital dont le Blog Istres au quotidien de Daniel Baroudi rend compte: " C'est à l'espace 233, au CEC des heures claires, que le chanteur a fait salle comble, en presence de quelques personnalités et surtout la communauté corse. Auteur, compositeur, interprète, Jean Menconi est né en Corse à Porto-Vecchio, dans une famille nombreuse où le chant et la musique ont bercé sa jeunesse.

Très tôt, il entame une carrière qui le mènera à travers l'Europe où son premier single « PAESE » remportera un franc succès.


Jean Menconi chante l'amour de son pays à travers des chansons traditionnelles et inédites. En 2004, ‘Unione Corse', l'Amicale des Corses d'Antibes, lui décerne le prix de ‘Unione Dore', que seuls ‘I. Muvrini' et ‘Canta U Populo Corsu' ont obtenu auparavant."

Ne voyons dans cette manifestation ni communautarisme, ni nationalisme. Observons-y plutôt la présence de Michel Vaxes député PCF des BdR. Signal de soutien émis par François et ses amis vers le candidat communiste aux législatives contre un candidat PS non encore déclaré.

Comme quoi, en politique, on peut localement égorger le bébé tout en voulant envoyer sa mère à l'Elysée.


Henri VARIO-NOUIOUA






Henri VARIO-NOUIOUA

Flashback :
< >

Mercredi 30 Mai 2018 - 17:11 La guerre des pauvres n'aura pas lieu

Lundi 9 Avril 2018 - 15:45 Fake news pour les Macron

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb






Partageons sur FacebooK

Petites annonces