Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
25/01/2008 - 18:53

Italie:la droite veut des élections

ROME (AFP) - Le président italien Giorgio Napolitano a entamé vendredi des tractations pour trouver une issue à la crise politique au lendemain de la chute de Romano Prodi, alors que la droite réclame à cor et à cri des élections anticipées.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
M. Napolitano, un ex-communiste, qui n'a jamais caché sa préférence pour un gouvernement de transition, le temps que soit votée une nouvelle loi électorale, a reçu le président du Sénat, Franco Marini, puis son homologue de la Chambre des députés, le communiste Fausto Bertinotti.

Le chef de l'Etat entend conclure dès mardi ses consultations avec les leaders politiques.

M. Marini, ancien dirigeant syndical venu de la Démocratie-Chrétienne et président du Sénat depuis la victoire de la gauche aux législatives d'avril 2006, est l'un des candidats les plus souvent cités pour prendre la tête d'un gouvernement de "salut public".

M. Bertinotti, leader du Parti refondation communiste, est aussi favorable à des réformes institutionnelles, en particulier celle du mode de scrutin, avant que l'Italie ne retourne aux urnes.

"Comment peut-on aller aux élections avec cette loi? Nous ne ferions que reproduire toutes les tragédies italiennes et la fragmentation politique d'aujourd'hui", a déclaré M. Prodi vendredi, excluant de diriger un éventuel gouvernement de transition.

"Je ne peux pas être la personne qui pourrait guider un gouvernement chargé de faire des réformes. Si vous perdez au Parlement, même d'une voix, cela veut dire que votre stratégie a échoué", a-t-il dit, interrogé par des journalistes, ajoutant que maintenant il ferait "le grand-père".

La droite, à l'exception des centristes de l'UDC, ne veut pas entendre parler d'un gouvernement de transition alors qu'elle est donnée largement gagnante de 10-12 points sur la gauche, par 54,5%/56% contre 44/45%, selon les sondages.

"Il n'y a aucune raison de perdre du temps, au contraire il faut aller voter avec la loi actuelle, le plus rapidement possible. C'est ce que nous dirons à M. Napolitano", a déclaré vendredi Silvio Berlusconi, qui sera reçu mardi matin.

"Nous ne nous livrerons pas à des manoeuvres en coulisses sur un gouvernement de transition pour réformer la loi électorale" car "ce serait absolument inutile", avait dit dès jeudi soir l'ex-président du Conseil qui a fait voter l'actuelle loi dans les derniers mois de sa présidence avec l'objectif déclaré de bloquer une victoire de la gauche.

Cette loi, qui permet à des petits partis ayant obtenu moins de 2% des voix d'entrer au Parlement, a rendu le pays ingouvernable comme l'ont montré les 20 mois du gouvernement de Romani Prodi, soumis à la pression constante et au chantage des 13 partis de sa coalition.

Le président italien doit rencontrer mardi les représentants du Parti démocrate (PD) dont le leader et maire de Rome Walter Veltroni est l'un des plus chauds partisans d'un gouvernement de transition, redoutant que l'actuelle loi électorale ne conduise à une débâcle du centre-gauche.

Un scrutin anticipé, avant l'échéance prévue de 2011, précipiterait "le pays dans une situation dramatique", a-t-il encore répété jeudi soir.

Le principal dossier industriel du gouvernement Prodi, la vente d'Alitalia à Air France/KLM, risque par ailleurs de faire les frais de la crise car une partie de la droite est opposée à un plan de sauvetage qui prévoit de réduire le rôle de l'aéroport de Milan-Malpensa.

Encore plus d'infos Europe en ouvrant le lien RSS ICI     

H.V/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo