Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
20/02/2015 - 21:01

Jacques Attali : un programme pour 2017

La Tribune, Boursier, Les Echos publiaient aujourd'hui des articles sur le fait que Jacques Attali va présenter un programme de gouvernement pour les prochain quinquennat. Je cherche des articles du Monde, du Nouvel Obs, de l'Express : rien. Mon moteur d'actualités, probablement, est mal réglé... Naturellement, tout le monde pense que c'est à Emmanuel Macron que ce programme pourrait bien être destiné puisqu'il est le chouchou de Jacques Attali.



Jacques Attali : un programme pour 2017

Même si c'est vrai, le ministre de l'économie n'a pas une bonne voix: elle est coupante. Elle paraît donc méprisante, ce qui fait de lui un outsider. La sensation est confortée par son projet de loi que le citoyen lambda perçoit, probablement grâce aux médias, comme un série de mesures techniques, disparates que rien ne vient harmoniser.

Ce programme, ni de droite ni de gauche, aura quand-même une orientation politique : il est incompatible avec le FN puisque Jacques Attali dit lui-même qu'il serait honoré que le ce parti lui reproche d'être UMPS. Quel qu'il soit, un de ses effets sera de mettre en évidence que les actions à mener ne sont ni de droite ni de gauche. De deux choses l'une, soit l'urgence est telle que n'importe quel gouvernement sera obligé de mener ce programme pour faire sortir la France de l'ornière, soit la distinction droite gauche n'est plus opératoire. Ce qui tendrait à nous faire penser que les idéologies de l'avenir sont celles portées par le parti d'extrême droite contre celles abhorrées par lui. La pente est savonneuse et la Grèce cherche à prouver qu'il existe d'autres voies.

Quoi qu'il en soit, ce programme politique devra dessiner la société de demain, les richesses qu'elle produira à la fin du travail, les compétences que devront rechercher à acquérir les Français, le bonheur auquel chacun pourra prétendre. Bref, ce programme sans candidat, pour apporter son eau au moulin, devra dire la vérité, être visionnaire.

C'est ce que tout le monde attend. Qu'il porte nos espoirs, qu'il dessine avec nous le bonheur dans la société de demain. Puisque bientôt les robots absorberont le travail, qu'il propose que chacun soit doté d'un robot qui créera les richesses nécessaires. Une telle idée pose une grand nombre de problèmes, dont celui de la capacité à coordonner harmonieusement cette cohorte cybernétique et dans quel esprit de justice. C'est le futur qu'il faut viser pour déterminer les actions du présent. Et bâtir, rêver, bâtir encore...


Sylvie Delhaye S. D.









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Jeudi 21 Juillet 2016 - 19:29 Dyslexie : mieux la soigner avec la musique

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces