Sommaire
Faits Divers - Société
15/04/2008 - 12:09

Jeune maman: quel contraceptif ?

Par Destination Santé pour Yahoo


Drôle d'idée ? Pas tant que ça…. « Les grossesses non-désirées sont nombreuses dans les semaines ou les mois qui suivent un accouchement » souligne un site internet dédié à la contraception, mis en œuvre par le ministère en charge de la santé : www.choisirsacontraception.fr/. « Car beaucoup de femmes ne disposent pas d'une méthode adaptée à leur nouvelle situation de jeune maman ou sont trop occupées par leur enfant pour consulter un médecin ».



Bébé est là ? C'est le moment idéal pour parler… contraception. Dans l'euphorie de la naissance, de nombreuses femmes oublient en effet que l'ovulation va revenir. Et vite, parfois ! Au point qu'il est souvent recommandé aux jeunes mamans d'aborder le sujet avec le médecin ou la sage-femme… avant de quitter la maternité.

Ce statut tout neuf de « jeune maman » bouleverse la vie quotidienne. Nouvelle organisation et nouvelles attentes, y compris en matière de contraception. Quelle approche choisir ? « Après un accouchement, la meilleure contraception est celle dont vous n'avez pas besoin de vous occuper ».

La pilule oestro-progestative est contre-indiquée aux femmes allaitantes. Et pour cause, les hormones passent aussi dans le lait maternel. La pilule progestative pure faiblement dosée est autorisée.

Mais, après un délai de 6 semaines minimum, l'option envisagée peut prendre la forme d'un dispositif intra-utérin ou DIU que l'on appelait autrefois un stérilet.

DIU : du fil de cuivre au petit réservoir

Ce petit dispositif de 3 cm environ n'interfère pas avec l'allaitement si celui-ci est poursuivi. Comme le souligne le Dr David Serfaty, dans un ouvrage de référence simplement intitulé… Contraception, « l'utilisation des DIU au cuivre est en légère diminution en France depuis 1988 ». En revanche, celle des DIU diffusant un progestatif est « en augmentation sensible depuis 2000 ».

Sur ces derniers, le fil de cuivre a été remplacé par un réservoir cylindrique diffusant une hormone à très faible dose. Ce SIU pour système intra-utérin- au lévonorgestrel est aussi efficace que la pilule mais sans avoir besoin d'y penser. Ce système est également « associé à une réduction du flux menstruel » poursuit le Dr Serfaty. Autrement dit, des règles plus courtes et peu abondantes. Quant à son efficacité, elle peut durer jusqu'à 5 ans. La liberté de ne plus penser à sa contraception ! N'hésitez pas à aborder le sujet avec votre médecin ou votre gynécologue.

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn