Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
24/04/2015 - 22:11

Jurassic Park en vrai, c'est pour bientôt

Le scénario de Jurassic Park pourrait-il bientôt devenir une réalité ? Pour mémoire, des scientifiques ayant réussi à recréer des dinosaures voient leurs découvertes explorées à des fins commerciales. Une équipe canado-suédoise suédoise de chercheurs vient d'annoncer avoir reconstitué le génome de mammouths laineux, originaires de Sibérie. Selon l'Express, un des scientifiques de l'équipe « est persuadé qu'il sera possible de recréer le mammouth à partir de ces travaux. "La méthode la plus prometteuse à l'heure actuelle est appelée CRISPR/Cas9, indique Love Dalén, Elle consisterait à prendre le génome d'un éléphant d'Asie dans la cellule-souche et à remplacer les gènes qui diffèrent entre les deux espèces". La cellule serait ensuite implanté dans l'utérus d'une femelle éléphant. »
Naturellement, cette découverte suscite tout à la fois la crainte et l'enthousiasme. L'amusant, si un mammouth peut véritablement être recréé, sera de voir si l'animal ressemble bien aux illustrations qui en ont été faites d'après les carcasses de mammouth congelées retrouvées en Sibérie. La crainte, c'est que si l'on peut reconstituer un mammouth, pourquoi pas un homme préhistorique ? Pourquoi pas Vercingétorix ? Pourquoi pas Napoléon ? Dans cette perspective, on peut même supposer que les pilleurs de tombe chercheront à s'emparer non plus des objets funéraires, mais de fragments de tissus de nos prédécesseurs les plu célèbres. Revue de presse :



Jurassic Park en vrai, c'est pour bientôt
Le mammouth laineux pourrait bien ressusciter d'entre les morts
"Il se pourrait que "l'ovule de mammouth" ne soit pas compatible avec l'utérus d'une femelle éléphant et engendre des douleurs", craint le scientifique suédois [Love Dalén]. Régis Dubruyne, paléogénéticien au Muséum d'Histoire naturelle, émet également quelques réserves. "Le génome a une fonction réductrice, il intervient seulement comme un patron structurel, explique le scientifique, Nous sommes bien loin d'avoir identifié les différentes fonctions de toutes les séquences du génome du mammouth". (lexpress.fr)

L'ADN du mammouth reconstitué
« Les éléphants sont des créatures très sociables, et il n'y a aucune raison de penser que les mammouths ne l'étaient pas », ajoute la chercheuse Beth Shapiro, de l'université de Californie, à Santa Cruz, également interrogée par la télévision britannique. Or, « un mammouth serait nécessairement seul sur Terre. Il ne pourrait vivre en liberté en Arctique qu'après la naissance de beaucoup d'autres animaux. Et à moins que l'on puisse créer beaucoup de mammouths sans se servir d'éléphants, tout cela me semble éthiquement très malsain », ajoute la chercheuse. (lemonde.fr)

Le code génétique du mammouth se précise
Un autre auteur de l’étude, le professeur Hendrik Poinar de l’université ontarienne McMaster, a dit que les nouvelles recherches «nous donnent au moins un plan détaillé comme point de départ». M. Poinar croit que les mammouths pourraient être les bienvenus dans la nature, mais si on les ressuscitent uniquement pour les présenter dans des zoos, «je ne pense pas du tout que ce serait une bonne chose». (journalmetro.com)


Henri Vario-Nouioua








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 20:31 Implant de cartilages du genou

Jeudi 21 Juillet 2016 - 19:29 Dyslexie : mieux la soigner avec la musique






Partageons sur FacebooK
Petites annonces