Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
07/06/2007 - 13:44

Justice et Négationnisme: J M Le PEN -FN- comparaitra


Le procès intenté à Jean-Marie Le Pen président du FN pour négationnisme "apologie de crimes de guerre" et "contestation de crimes contre l'humanité" a été renvoyé au 14 décembre par le tribunal correctionnel de Paris pour cause d'élections législatives. Les parties civiles, Fils et filles des déportés juifs de France, Ligue des droits de l'homme, Mouvement contre le racisme et l'antisémitisme, la commune de Villeneuve d'Ascq, ne se sont pas opposés à ce renvoi qui est le deuxième.



Le procès de Jean-Marie Le Pen pour "apologie de crimes de guerre" et "contestation de crimes contre l'humanité", qui concerne des propos tenus sur la Seconde Guerre mondiale, a été renvoyé au 14 décembre pour cause d'élections législatives.
Le tribunal correctionnel de Paris a accepté les arguments des avocats du président du FN qui a dit être dans l'impossibilité de venir au tribunal en raison des 19 meetings électoraux qu'il tient pour les législatives.

Les parties civiles, Fils et filles des déportés juifs de France, Ligue des droits de l'homme, Mouvement contre le racisme et l'antisémitisme, la commune de Villeneuve d'Ascq, ne se sont pas opposés à ce renvoi qui est le deuxième.
Le président du Front national est poursuivi dans ce dossier sur deux fondements juridiques,
l'"apologie de crimes de guerre" retenue par le parquet de Paris, la "contestation de crimes contre l'humanité", défendue par l'association des Fils et filles des déportés juifs de France.
Jean-Marie Le Pen avait estimé en janvier 2005, dans l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol, que l'occupation allemande de la France entre 1940 et 1944 n'avait "pas été particulièrement inhumaine, même s'il y eut des bavures, inévitables dans un pays de 550 000 kilomètres carrés".

Il racontait un épisode supposé où la Gestapo avait joué, selon lui, un rôle positif en empêchant un officier allemand de faire fusiller des civils en représailles d'un attentat.
"C'est la Gestapo de Lille, avertie par la SNCF, qui arriva aussitôt à deux voitures pour arrêter le massacre. On pourrait multiplier les anecdotes de ce type", disait Jean-Marie Le Pen

SD/Source Web









1.Posté par Editoweb Magazine le 07/06/2007 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pouvez consulter sur le thême du Negationnisme, Wikipedia en ouvrant le lien ci dessous:

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces