Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
10/01/2011 - 17:32

L'Isaf peut-être responsable du décès de trois policiers afghans et infos Asie

L'Isaf peut-être responsable du décès de trois policiers afghans - Nouvelle manifestation des Chemises rouges à Bangkok - Neuf rebelles maoïstes tués dans l'est de l'Inde - Deux millions de catholiques défilent dans les rues de Manille - Des cyber-pirates fêtent l'anniversaire de Kim Jong-un - Vague de froid dans le nord de l'Inde - Visite-surprise de Joe Biden en Afghanistan



L'Isaf peut-être responsable du décès de trois policiers afghans et infos Asie
L'Isaf peut-être responsable du décès de trois policiers afghans
Un raid aérien des forces étrangères pourrait avoir causé la mort de trois membres de la police afghane et fait trois blessés dans ses rangs, ce week-end, reconnaît lundi la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) sous commandement de l'Otan. Les pertes civiles et celles des forces afghanes prises pour cibles par erreur sont sources de tensions fréquentes entre Kaboul et le contingent étranger, présent depuis neuf ans en Afghanistan. Des membres de ce contingent qui patrouillaient dimanche dans la province de Daykundi, à l'ouest de la capitale, ont sollicité un appui aérien après avoir vu un groupe de neuf personnes préparer ce qui semblait être une embuscade, mais il est ensuite apparu que la police afghane avait peut-être été prise pour cible par erreur, explique l'Isaf dans un communiqué. "Bien que nous prenions des précautions extraordinaires pour éviter de tirer sur les nôtres dans la conduite de nos opérations, il semble que des innocents aient été visés par erreur", ajoute le colonel Rafael Torres. L'incident est le troisième du genre en un peu plus d'un mois. Le 8 décembre, le ministère afghan de la Défense a condamné le raid aérien qui a, selon lui, fait deux morts et cinq blessés dans les rangs de l'armée. Le 16 décembre, le même ministère a fait état de quatre autres militaires afghans tués dans des circonstances identiques dans la province d'Helmand. (Reuters)

Nouvelle manifestation des Chemises rouges à Bangkok
Des milliers de manifestants hostiles au gouvernement thaïlandais ont défilé dimanche dans les rues de Bangkok, affirmant avoir tiré les leçons des violences meurtrières de l'an passé et avoir adopté une nouvelle stratégie pour la nouvelle année. Quelque 10.000 "Chemises rouges" se sont rassemblés devant le monument de la Démocratie à Bangkok et ont bloqué la circulation alors qu'ils marchaient vers une zone commerçante où des foules de protestataires avaient campé des semaines durant l'an dernier avant que l'armée n'intervienne et n'arrête les principaux leaders du mouvement de contestation. De brefs heurts ont éclaté dimanche à hauteur de la principale intersection du secteur commerçant, que les policiers ont tenté de boucler au moyen de barricades. Quelques centaines de manifestants ont lancé des bouteilles d'eau en plastique en direction de la police, qui a choisi d'éviter toute nouvelle confrontation. La manifestation semblait dans l'ensemble pacifique. Jatuporn Prompan, un leader des "Chemises rouges" qui a échappé à une arrestation en raison de son immunité parlementaire, s'est engagé à tenir des "rassemblements fréquents et symboliques" deux fois par mois, un changement par rapport au vaste sit-in qui avait duré dix semaines l'an passé et entraîné une violente répression. (AP)

Neuf rebelles maoïstes tués dans l'est de l'Inde
Neuf rebelles maoïstes ont été tués dimanche lors de violents affrontements dans l'Orissa, Etat situé dans l'est de l'Inde, selon un haut responsable de la police. Les combats ont éclaté au moment où les forces de sécurité fouillaient une zone boisée de la région de Rayaguda, après avoir reçu un renseignement selon lequel des rebelles se cachaient dans le secteur. La police a entamé des recherches pour retrouver les insurgés qui ont pris la fuite après les échanges de tirs, a précisé Somendra Priyadarshi. (AP)

Deux millions de catholiques défilent dans les rues de Manille
Près de deux millions de catholiques philippins ont défilé pieds nus dimanche dans les rues de Manille dans le cadre de la procession annuelle du Nazaréen noir, une statue de Jésus Christ qui serait dotée de pouvoirs miraculeux. La statue de bois noir, taillée au Mexique et acheminée aux Philippines au début du 17ème siècle, quitte chaque 9 janvier l'Eglise de Quiapo de Manille pour une grande parade dans les rues de la capitale de l'archipel largement catholique. Selon la police, plus de 500.000 personnes ont participé à la procession de 5km, partie de Luneta Park pour rejoindre l'église du Nazaréen noir en passant par la vieille ville. Les fidèles ont lancé des serviettes blanches et des mouchoirs sur la statue avant de les récupérer dans l'espoir d'emporter avec eux un peu de ses pouvoirs de guérison. Près d'un demi-million de personnes s'étaient rassemblées dimanche matin dans un parc public avant le début de la procession, selon la police. Des centaines de fidèles se sont évanouis sous l'effet de la chaleur ou ont été blessés par des mouvements de foule. Neufs personnes, souffrant d'hypertension ou de fractures, ont dû être transportées dans des hôpitaux voisins. es Philippines, dont 90% de la population est catholique, sont célèbres pour leurs processions religieuses et leurs fêtes colorées. (Reuters)

Des cyber-pirates fêtent l'anniversaire de Kim Jong-un
Des cyber-pirates ont fêté à leur manière samedi l'anniversaire du successeur probable du dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, Kim Jong-un, en diffusant sur internet une vidéo satirique et en appelant au soulèvement contre le régime communiste. Une vidéo de deux minutes diffusée sur le site de partage Youtube montre Kim Jong-un au volant d'une voiture de sport rutilante, renversant des personnes souffrant apparemment de famine. Quelques secondes plus tard, un train, transportant les cadeaux d'anniversaire du fils cadet de Kim Jong-il, déraille après avoir percuté plusieurs enfants qui se trouvaient sur les voies. Le compte officiel du pays sur le site de micro-blogging Twitter a également été piraté et diffusait des messages laissant entendre que Kim Jong-il et son fils étaient "des ennemis jurés". Le plus jeune fils de Kim Jong-il est le successeur putatif du "Cher dirigeant" nord-coréen. Kim Jong-un, dont les éléments biographiques connus sont très rares, serait né un 8 janvier, en 1983 ou 1984. (Reuters)

Vague de froid dans le nord de l'Inde
Une vague de froid a entraîné la mort de plus de vingt personnes dans le nord de l'Inde ces derniers jours, en dépit des efforts déployés par les autorités pour distribuer des couvertures et des médicaments aux déshérités, selon un responsable local et l'agence de presse PTI. Dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, le plus touché par la chute du mercure, au moins 22 personnes -dont nombre de sans-abri- sont décédées au cours des trois derniers jours, portant le bilan de deux semaines de froid à 63 morts, a déclaré samedi Ram Mohan Srivastav, un haut responsable du gouvernement. L'Uttar Pradesh est l'un des Etats les plus pauvres de l'Inde et près d'un cinquième de ses 180 millions d'habitants sont sans-abri, selon des statistiques des autorités de l'Etat. Au moins six personnes ont également perdu la vie ces deux derniers jours en raison du froid dans l'Etat voisin du Jharkhand, a rapporté vendredi soir l'agence Press Trust of India (PTI). Les autorités de l'Uttar Pradesh ont ordonné à toutes les écoles de fermer leurs portes jusqu'à l'amélioration des conditions météorologiques, a précisé M. Srivastav. (AP)

Visite-surprise de Joe Biden en Afghanistan
Le vice-président américain Joe Biden est arrivé en en Afghanistan pour une visite-suprise, a annoncé lundi la Maison Blanche. Il devrait constater les progrès vers "la transition" pour confier "la sécurité aux Afghans cette année", selon la Maison Blanche. Joe Biden devrait rencontrer le président afghan Hamid Karzaï et rendre visite à des soldats et personnels civils américains. Les Etats-Unis doivent commencer à retirer leurs hommes à partir du mois de juillet, mais les questions demeurent sur la capacité de l'Afghanistan à maîtriser la situation. L'OTAN compte confier toutes les responsabilités en matière de sécurité aux Afghans en 2014. Il s'agit de la deuxième visite de Joe Biden en Afghanistan depuis 2009, qui intervient un mois après celle du président Barack Obama. (AP)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy






Ryma Mendy

Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar





Partageons sur FacebooK