Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
24/10/2014 - 23:16

L'UE demande une rallonge budgétaire

Alors qu'elle presse la France et certains pays européens (l'Italie, l'Autriche, la Slovénie et Malte) de corriger leur loi de finances pour 2015, l'UE demande qu'une rallonge lui soit versée par plusieurs pays européens (le Royaume-Uni et les Pays-Bas) au terme d'une révision technique du montant des contributions nationales pour 2014. David Cameron, aux prises avec les euro-ceptiques britanniques, refuse de verser à l'Union 2,1 milliards. Même si les conditions budgétaires de l'Europe et des pays membres ne sont pas comparables, on aurait pu s'attendre à ce que l'institution européenne, à défaut d'être exemplaire, communique plus en détail sur la révision technique en question, notamment en appelant un chat un chat. Revue de presse:



L'UE demande une rallonge budgétaire
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Budget de l’UE: Londres refuse de payer la rallonge réclamée par Bruxelles: Cette révision à la hausse résulte d’une modification du mode de calcul. Celle-ci figure dans une proposition de budget rectificatif, adopté mi-octobre par la Commission, en vue du bouclage du budget 2014. Il prend en compte la révision des chiffres du PIB en Europe, en incluant de nouvelles activités comme le trafic de drogue et la prostitution. La hausse de la contribution concerne aussi les Pays-Bas (600 millions d’euros supplémentaires). En revanche, le nouveau mode de calcul conduit à une baisse de la contribution pour d’autres pays, comme la France ou l’Allemagne - elles épargneraient un milliard et 780 millions - ou encore l’Autriche. (LeMonde.fr)

Cameron refuse de payer 2,1 milliards d'euros réclamés par l'UE: Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré vendredi que le Royaume-Uni ne paierait pas la contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros au budget de l'Union européenne qui lui est demandé, qualifiant la demande des Vingt-Huit d'"absolument inacceptable". "Ce n'est pas acceptable. C'est une façon horrible de se conduire", a déclaré un David Cameron visiblement en colère lors d'une conférence de presse à Bruxelles, en martelant qu'il ne paierait pas lors de l'échéance le 1er décembre. "Je ne paierai pas cette somme à la date du 1er décembre. Si certains croient que je le ferai, ils auront des surprises. Cela ne se fera pas", a assuré David Cameron, … (Reuters)

La France fait ce qu'elle a à faire sur le budget, dit Hollande: … A l'issue d'une réunion des dirigeants de la zone euro à Bruxelles, le président français a ajouté que Paris répondrait d'ici la fin de semaine à la demande d'explication adressée par la Commission sur son projet de budget pour 2015. "Nous considérons que nous avons fait ce que nous avions à faire, poursuivre la réduction du déficit structurel, faire 21 milliards d'économies, mener des réformes structurelles tout à fait significatives, muscler davantage notre économie avec le pacte de responsabilité", a-t-il dit à la presse. "La France veut préserver toutes les conditions pour la croissance, respecter les traités, et les respecter avec le maximum de flexibilités qui sont permises par ces traités", a-t-il ajouté. (Reuters)

Sylvie Delhaye S. D.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo