Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

pour y être

Monde: Toute l'Actu
09/04/2021 - 10:52

L'UE ne commandera pas le vaccin de Sputnik, mais les pays peuvent toujours utiliser le vaccin russe

Union européenne ne commandera pas le vaccin russe Sputnik V Covid-19 au nom des États membres, a déclaré le ministre allemand de la santé, ajoutant que le pays mènera des discussions pour se procurer des doses lui-même.



Le ministre de la santé, Jens Spahn, a déclaré à la radio publique WDR que l'Union européenne ne commanderait pas le vaccin russe comme elle l'avait fait précédemment pour d'autres candidats.

M. Spahn a déclaré que l'Allemagne "s'entretiendra bilatéralement avec la Russie, tout d'abord pour savoir quand les quantités pourraient arriver", soulignant la nécessité de livraisons rapides.

Il a ajouté : "Pour vraiment faire une différence dans notre situation actuelle, les livraisons devraient intervenir dans les deux à quatre ou cinq prochains mois déjà."

Comme de nombreux pays européens, l'Allemagne est au milieu d'une troisième vague d'infections qui, selon les autorités, est alimentée par la propagation d'une variante du virus plus transmissible découverte pour la première fois au Royaume-Uni.

Le taux d'infection de l'Allemagne est actuellement inférieur à celui de plusieurs pays voisins, mais il est encore plus de deux fois supérieur à l'objectif gouvernemental de 50 nouveaux cas maximum pour 100 000 habitants.

Ce pays de 83 millions d'habitants a administré une première dose de vaccin à 13 % de sa population, tandis que 5,6 % ont reçu les deux doses.

L'utilisation du vaccin Sputnik V doit être approuvée par les régulateurs européens avant que l'Allemagne ne le déploie, a déclaré M. Spahn, ajoutant que "la Russie doit fournir des données" pour que cela se produise.

Les remarques du ministre font suite à la signature par le gouverneur de la Bavière, Markus Soeder, d'un accord portant sur l'achat de 2,5 millions de doses du vaccin une fois qu'il aura été approuvé par l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Elles interviennent également alors que des rapports indiquent que l'autorité européenne de réglementation des médicaments commencera à enquêter la semaine prochaine pour déterminer si les essais cliniques du vaccin Sputnik V ont respecté les directives cliniques et scientifiques mondiales.

Selon un rapport du Financial Times, des sources proches du processus d'approbation de l'EMA craignent que les essais ne soient pas conformes aux normes éthiques.

En réponse à l'article, la page Twitter officielle du vaccin russe a écrit : "L'équipe de Sputnik V passe par une révision régulière de l'EMA, dans laquelle les bonnes pratiques cliniques (BPC) font partie de la procédure standard pour tous les vaccins."

La Hongrie est jusqu'à présent le seul État membre de l'UE à avoir déployé le vaccin russe, ainsi que le vaccin chinois Sinopharm jab, bien que ni l'un ni l'autre n'ait reçu l'autorisation d'être utilisé en urgence par le bloc.

Victor Delhaye-Nouioua









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest