Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
05/08/2005 - 00:11

L'UE va interdire les vitamines ?

"Quatre-vingt-dix pour cent des préparations à base de vitamines et de minéraux et beaucoup d'autres compléments pourraient être retirées des rayons des magasins de diététique et des pharmacies britanniques si une directive européenne est votée"
(The Daily Telegraph, 11 mars 2002, page 7)



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
L'UE menace d'interdire les compléments vitaminiques
"Certains des comprimés de vitamines et de minéraux les plus populaires pourraient être interdits à la suite d'un vote au Parlement européen cette semaine. Ce vote prévu pour mardi devrait parachever une nouvelle réglementation européenne destinée à freiner les ventes de ces comprimés. Certains de ses détracteurs affirment que cette législation plongera d'innombrables personnes dans la détresse et poussera des centaines de magasins d'alimentation diététique à la fermeture.."
(The Independent on Sunday, 10 mars 2002, page 13)
Une purge européenne menace d'interdiction 300 traitements vitaminés
"Quatre-vingt-dix pour cent des préparations à base de vitamines et de minéraux et beaucoup d'autres compléments pourraient être retirées des rayons des magasins de diététique et des pharmacies britanniques si une directive européenne est votée"
(The Daily Telegraph, 11 mars 2002, page 7)

Une réglementation européenne sonne le glas des magasins d'aliments diététiques
"Des centaines de compléments vitaminiques et minéraux seront retirés des rayons des magasins d'alimentation diététique britanniques si une directive européenne est votée cette semaine. Des militants ont qualifié la nouvelle législation de "ridicule"
(Evening Standard, 11 mars 2002, page 5)

Une pilule de l'UE dure à avaler
"Parmi les nombreuses décisions inutiles et intempestives prises récemment par le Parlement européen, l'interdiction de la vente non réglementée des compléments vitaminiques et de minéraux atteint des sommets. … Ce méli-mélo est typique de la nounou UE. Elle ne laisse jamais ses marmots vagabonder librement, se contentant de les protéger contre les véritables dangers. Au lieu de cela, elle les élève dans le coton le plus cher qui soit: l'excès de réglementation. En conséquence, les entreprises souffrent, de même que de nombreuses personnes qui ne peuvent plus ingurgiter leurs comprimés favoris le matin. La nounou UE n'est pas le meilleur juge en la matière.."
(The Daily Telegraph, 14 mars 2002, page 29, éditorial)

Les gendarmes de l'UE ont-ils raison de bannir des centaines de vitamines et de minéraux des rayons britanniques?
"Une nouvelle législation empêchera les gens d'acheter des compléments qui sont essentiels à leur santé, disent certains experts"
(Sunday Express, 17 mars 2002, pages 20-21)


Les faits: Cette directive a pour but de garantir que les comprimés de vitamines et de minéraux mis sur le marché puissent être consommés sans danger comme compléments d'un régime alimentaire normal. La législation donnera la priorité à la santé publique et au choix éclairé des consommateurs; elle devrait permettre de résoudre les problèmes que les fabricants rencontrent actuellement pour commercialiser leurs produits en raison des réglementations nationales divergentes. Dans toute l'Europe les consommateurs pourront faire leur choix dans une large gamme de produits sûrs, ce qui n'est pas le cas actuellement dans plusieurs États membres.
Les fabricants seront tenus d'y apposer un étiquetage détaillé fournissant des renseignements clairs au consommateur. Les flacons de vitamines devront comporter des instructions claires concernant le dosage quotidien, une mise en garde relative aux éventuels risques pour la santé en cas de surdosage et un avertissement indiquant que les comprimés ne doivent pas être pris comme substitut d'un régime alimentaire équilibré. Il sera interdit d'indiquer que le produit peut prévenir, traiter ou soigner des maladies et l'on devra insister sur le fait qu'un régime alimentaire équilibré reste la meilleure manière de se maintenir en bonne santé.

Les fabricants devront produire des documents sur la sécurité d'emploi de leur produit et établir son efficacité à l'aide d'arguments solides. Le Royaume-Uni figure actuellement parmi les pays les plus libéraux en ce qu'il autorise des dosages bien supérieurs aux apports journaliers recommandés (AJR) officiels, en comparaison d'autres États membres de l'UE où les compléments vendus sans ordonnance ne peuvent contenir que les AJR officiels. Tout comprimé présentant une teneur supérieure doit être prescrit pour d'évidentes raisons médicales. Avec les nouvelles règles tous les compléments feront l'objet d'une évaluation de leur innocuité, au regard de lignes directrices scientifiques, afin de fixer les teneurs maximales de vitamines et de minéraux dans les compléments alimentaires.

Il est faux d'affirmer que les magasins d'alimentation diététique seront contraints de fermer en raison de coûts supplémentaires. Si leurs compléments nutritionnels contiennent des ingrédients naturels et ne comportent aucun risque pour la santé, ils n'ont rien à craindre des nouvelles garanties prescrites.







Source NEWS UE



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo