Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
06/09/2008 - 13:06

L'algérie bat le Sénégal

Dakar-Le Sénégal a été battu (2-3) hier par l’Algérie, en match comptant pour les éliminatoires Can-Mondial 2010. Une défaite lourde d’enseignements pour une équipe sénégalaise qui n’a jamais été convaincante.



Ce Algérie-Sénégal était décisif et important à plus d’un titre. Car, devant apporter des réponses à certaines interrogations et incertitudes, liées à la manière de jouer des poulains de Lamine Ndiaye. D’abord, au niveau de l’enjeu avec comme ligne de mire la première place du Groupe 6. Ensuite, par rapport à l’efficacité même de ce réalisme froid qui accompagne souvent les victoires de Lions. Et enfin, par rapport au débat concernant la pauvreté du jeu des Lions, décrié par certains, et sur les limites du sélectionneur national à asseoir un véritable projet de jeu.

 A l’arrivée, et à la lecture de la défaite concédée en terre algérienne, on sait maintenant que tous ces demi-succès, ternes et sans éclat, engrangés par la bande à El Hadji Diouf, c’était du toc, de la poudre aux yeux. On sait maintenant que ce réalisme froid dont aime à se vanter le sélectionneur national, a ses limites. On sait maintenant que ce n’est pas avec les anciens comme El Hadji Diouf, Henri Camara, Frédéric Mendy, Ibou Faye, Guirane Ndao et autres, qu’on va revivre les sensations de 2002, qu’on va décrocher la lune. Enfin, on sait maintenant qu’il ne s’agit pas d’aligner 11 gaillards pour gagner un match. Et que le Sénégal à force de «refuser» de produire du jeu ne sera jamais à l’abri de mauvaises surprises.

Surprise ! Le mot est lâché. On peut, en effet, être un peu surpris de cette défaite quand même, tellement le Sénégal avait bien tenu la baraque, pour avoir passé une première période assez calme. Lamine Ndiaye ne dit pas le contraire : «Nous étions bien en place surtout en première mi-temps mais je n’ai pas compris que l’équipe puisse se désagréger en si peu de temps notamment après le premier but algérien.»

En fait comme l’a si bien dit le sélectionneur national, tout est parti de là. Après l’égalisation algérienne, on n’a plus reconnu l’équipe sénégalaise. Et c’est surtout au sein de la défense sénégalaise, dont on disait pourtant beaucoup de bien avec la paire centrale Diagne Faye-Malickou Diakhaté, que les choses ont commencé à se gâter. En effet, sur les trois buts algériens, la défense a été inerte, comme l’a souligné Lamine Ndiaye. Et ce qui est encore plus troublant, c’est sur des actions sans danger que les Fennecs ont inscrit leurs trois buts. Sur un slalom avec Ibou Faye, Ousmane Ndoye et Guirane Ndao qui accompagnent le joueur adverse. Sur deux centres qui passent à la barbe et au nez des quatre défenseurs et de leur gardien, tous sans réaction. On était revenu du cauchemar de Tamalé avec le manque de concentration défensive. Ainsi, va l’équipe nationale du Sénégal, toujours fébrile chez elle, passive à l’extérieur, avec un coaching tatillon. Normal dans ce cas, qu’elle perde la tête du groupe 6 après cette gifle de Blida. Il reste à suivre aujourd’hui la sortie des Gambiens

. Et lors de la dernière journée, le voyage des Algériens à Monrovia. Les Lions sont obligés maintenant de s’occuper des autres, car ils n’ont plus leur destin entre leurs mains. Et cette fois-ci, ils penseront peut-être à produire du jeu, en méditant les propos de Lamine Dieng : «Quand on part avec l’idée de ne pas perdre un match, à l’arrivée, on risque effectivement de le perdre. Quel que soit le théâtre des événements, il faut développer certaines formes de jeu pour pouvoir marquer des buts et être à l’abri. Pour gagner, il faut marquer plus de buts que l’adversaire.»


Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces