Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
02/07/2014 - 00:19

L'extraordinaire destin de Nicolas Sarkozy

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, était en garde à vue mardi toute la journée au commissariat de Nanterre pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction présumés dans une affaire à propos de laquelle les magistrats enquêtent depuis plusieurs mois. C'est la première fois, sous la Ve République, qu'un ex-président est placé en garde à vue. Naturellement, l'événement fait jaser et les suppositions sur le destin politique de l'ancien chef d'état vont bon train. Pas un mot, semble-t-il, du candidat Bruno Lemaire, candidat à la présidence de l'UMP. Revue de presse:



L'extraordinaire destin de Nicolas Sarkozy
La garde à vue de Sarkozy, une première sous la Ve République: Du jamais vu. Jamais un président de la Ve République n'avait été placé en garde à vue. Tout d'abord, parce que de de Gaulle à Mitterrand, jamais un président n'avait été aussi impliqué que Nicolas Sarkozy dans une affaire au point d'être entendu par la justice. Ensuite, il faut reconnaître que la justice a eu beaucoup d'égard avec la fonction présidentielle. Après le départ de Jacques Chirac de l'Elysée, les policiers et les juges s'étaient eux-mêmes déplacés au domicile de l'ex-président afin de l'interroger sur les emplois fictifs à la mairie de Paris. (Tempsreel.nouvelobs.com)

Sarkozy: une garde à vue hors norme: S'il se garde bien de donner un quelconque avis sur le fond de l'affaire - les deux juges d'instructions soupçonnent les hauts magistrats d'avoir renseigné l'équipe Sarkozy sur des procédures judiciaires visant l'ancien chef de l'État -, le représentant des avocats parisiens n'en dénonce pas moins une procédure fondée sur «un maillon faible: celui d'écoutes dont la légalité est hypothétique». (LeFigaro.fr)

Garde à vue de Nicolas Sarkozy: Réactions de la classe politique: Et si certains proches tentaient de banaliser l'événement en expliquant que cette convocation était attendue et qu'elle est un «non-sujet», beaucoup de proches en critiquaient le timing. «Je suis perplexe, le calendrier judiciaire est calqué sur le calendrier politique!», a ainsi noté l'ancienne ministre UMP Nora Berra, dénonçant un «acharnement totalement disproportionné. ... L'ex-juge d'instruction Eva Joly a argumenté: «Pour moi, cela apparaît comme l'évolution normale de ce dossier, il doit y avoir des explications à obtenir de l'ancien chef de l'Etat. Je pense donc qu'il faut se réjouir du fait que nos institutions marchent». (20minutes.fr)

Sarkozy gardé à vue: à l'UMP, la théorie du complot fait des adeptes: "Je suis très surpris que quinze jours après l’évocation de son retour sur la scène politique, un nouvel épisode judiciaire surgisse", note l’élu [Sébastien Huygue]. Qui n’hésite pas à montrer du doigt "un certain nombre de magistrats qui ne sont pas indépendants". "Rappelez-vous l’affaire du Syndicat de la magistrature et du mur des cons, où Nicolas Sarkozy figurait comme une cible privilégiée", en veut-il pour preuve. Huygue ne s'embarrasse d'ailleurs pas de sous-entendus pour émettre l'hypothèse d'une machination fomentée en haut lieu : "Il a été évoqué il y a quelque temps l’existence d’un cabinet noir à l’Élysée où l’on pouvait essayer d’empêcher le retour de Nicolas Sarkozy. Je ne sais pas s'il existe mais des coïncidences sont assez troublantes". (Tempsreel.nouvelobs.com)

Sylvie Delhaye S. D.









Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League