Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Faits Divers - Société
19/12/2011 - 19:59

L'humanité se perfuse chez les copains

Cargo échoué dans le Morbihan: Quels impacts pour l'environnement? - De l'électricté pour sauver les coraux - Comment aider les extraterrestres à nous trouver - L'humanité se perfuse chez les copains.



L'humanité se perfuse chez les copains
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Cargo échoué dans le Morbihan: Quels impacts pour l'environnement?
250 pompiers et agents municipaux se sont employés, dès samedi, à nettoyer la plage de Kerminihy à Erdeven (Morbihan) où s'est échoué dans la nuit de jeudi à vendredi le cargo Bremen transportant 180 tonnes de fioul et 40 tonnes de gazole. Victime de la tempête Joachim, le cargo a fini son voyage sur la plage, à 2km au sud de l'embouchure de la Ria d'Etel, un petit fleuve côtier parsemé d'îlots dont la partie marécageuse est une zone protégée classée Natura 2000. Cent fois moins de fioul que dans l'Erika. Selon la mairie d'Etel (Morbihan), 60 m3 de fioul se sont échappés dans la mer et 120m3 sont encore dans les réservoirs, qui ont pu être réparés. Le pompage a permis d'extraire depuis vendredi 32m3 de gasoil des cuves du cargo, selon la préfecture du Morbihan. Sur la plage, 250 sapeurs-pompiers et employés municipaux ont été déployés et ont récupéré 73m3 de sables pollués. «Le littoral n'est impacté que sur la plage où s'est échoué le navire, explique à 20 Minutes Gilbert Le Lann, directeur du Centre de documentation, de recherche et d'expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux (Cedre).(20minutes.fr) Peut-on réellement avoir confiance en l'Etat lorsqu'il nous dit qu'un cargo échoué n'as qu'un moindre impact sur l'environnement?

De l'électricté pour sauver les coraux
Brancher des coraux sur du courant électrique pour les protéger : l'idée semble incongrue, et pourtant. Mise au point dans la baie indonésienne de Pemuteran, dont les récifs coraliens étaient en voie de disparition, cette étonnante technique fonctionne si bien qu'elle est imitée aux quatre coins du monde. Voilà plusieurs mois que de jeunes coraux de la baie de Pemuteran, au nord de Bali, sont fixés à un câble électrique. Celui-ci, gaîné de plastique noir, est branché à une armature métallique sous-marine, dont les barres de fer sont recouvertes de calcaire, un élément indispensable à la survie d'un récif corallien. Près de là, ce sont de magnifiques coraux en pleine santé qui recouvrent une armature identique, désormais à peine visible. Il y a onze ans pourtant, lorsque le système a été mis en place, le récif semblait condamné par le réchauffement des eaux et la pêche au cyanure et à la dynamite. Rani Morrow-Wuigk, une plongeuse australienne d'origine allemande aujourd'hui âgée de 60 ans, est à l'origine de cette étonnante idée. En 1992, elle a pour la première fois découvert la baie indonésienne de Pemuteran. "Les coraux étaient pour ainsi dire morts. Ce n'était plus que du gravier et du sable" raconte-t-elle à l'AFP.(maxisciences.com)Fait étrange sur terre, l'espèce humaine aide une autre espèce à se sortir de la galère humaine.

Comment aider les extraterrestres à nous trouver
Quelque part dans le cosmos, à 36 années lumières de notre planète, en direction de la constellation d'Hercule, une série d'ondes électromagnétiques s'étalant dans l'espace sur 45 millions de km transporte un message de la Terre. Chacun des 1.679 signaux qui la composent se répartit en deux fréquences - c'est un signal en modulation de fréquence qui se traduit par un ensemble de uns et de zéros. Ce message date de 1974. Il fut diffusé depuis le radiotélescope d'Arecibo, à Porto Rico, pour commémorer les travaux de rénovation de l'installation. Ce qu'espéraient les auteurs du message, Carl Sagan et Frank Drake, fondateur de SETI, c'est que d'éventuels extraterrestres captant le signal remarqueraient que 1.679 est le produit de deux nombres premiers, 23 et 73 et qu'en arrangeant les zéros et les uns dans un tableau à 23 colonnes et 73 lignes, on obtient une série d'images simplifiées façon ASCII, parmi lesquelles une double hélice et une représentation schématique d'être humain. Qu'une civilisation extraterrestre arrive ou non à décoder le signal, ils ne pourraient manquer de noter quelque chose d'inhabituel dans ces signaux: leur intensité est dix millions de fois plus grande que le bruit de fond de notre soleil.(Slate.fr) Parler à des extraterrestres en leurs hurlants dix millions de fois plus fort que notre soleil dans les "oreilles", oui je pense qu'ils ont peurs de nous.

Source: Yahoo actualités



Référencement Internet et création de sites Web [ICI]url:../../../notes/Referencement-Internet-et-creation-de-sites-Web_b3190116.html

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo