Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

L'Economie en temps réel et en continu
13/11/2008 - 15:04

L'inflation poursuit sa baisse en octobre

Paris- L'inflation a poursuivi sa décrue en octobre en France, avec un recul des prix de 0,1% sur un mois et une hausse ramenée à 2,7% sur un an, à la faveur de la baisse du pétrole, a annoncé jeudi l'Insee.



En septembre, les prix avaient déjà baissé de 0,1% et étaient en hausse de 3% sur un an.

"Je constate que c'est la quatrième baisse consécutive, donc on est vraiment sur une tendance forte, récurrente", a réagi la ministre de l'Economie Christine Lagarde, qui "espère qu'on finira l'année" avec une inflation "nettement en dessous de 3%, et peut-être en dessous de 2,7%".

"Je pense qu'on a maintenant passé le cap de cette période pénible d'inflation qui était liée principalement à la hausse des matières premières, du prix du pétrole en particulier", a-t-elle dit.

Cette nouvelle baisse s'explique en effet par la forte diminution des prix de l'énergie, qui ont chuté de 3,7% après un recul de 0,4% au mois de septembre, selon l'Insee.

A la suite de la chute des cours du pétrole brut, les prix des produits pétroliers diminuent de 5,9%, tandis que les prix des carburants sont en recul de 5,6% et ceux des combustibles liquides de 8,7%, détaille l'Institut national de la statistique.

Mais ce recul est presque compensé par la hausse des prix des produits frais (+3,6%), des loyers, de l'eau et des services d'enlèvement des ordures ménagères (+1,3%), des services de santé (+0,8%), de transports et communications (+0,6%), des autres services (+0,1%) et de l'habillement-chaussures (+0,4%), souligne l'Insee.

Les prix des légumes frais progressent ainsi de +9,4%, note l'Insee.

Les prix des autres produits manufacturés diminuent légèrement (-0,1%) en raison notamment de la baisse des prix des automobiles neuves, ajoute l'Insee.

Les prix de l'alimentation hors produits frais et des produits de santé sont stables.

Pour Christine Lagarde, cette baisse des prix constitue "évidemment un facteur significatif de soutien du pouvoir d'achat".

"Avec une inflation qui descend de manière régulière depuis quatre mois et dont tout laisse penser que ça va continuer dans les deux mois qui viennent, ça devrait soutenir la consommation", a-t-elle estimé.

La baisse des prix est aujourd'hui "la seule bonne nouvelle" dans un environnement économique très sombre, juge de son côté Alexander Law, du cabinet Xerfi.

La publication vendredi par l'Insee des chiffres de la croissance au troisième trimestre devrait confirmer que la France est bien entrée en récession, même si le gouvernement refuse jusqu'à présent d'employer ce terme.


Source: Edicom


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK