Sommaire


Internet
16/11/2007 - 10:32

L’opérateur mobile Bouygues Télécom lance une version accélérée d’accès à Internet


Le troisième opérateur français, Bouygues Télécom devait, selon les obligations de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), couvrir 20% de la population en 3G au 30 avril dernier.
Ce dernier a annoncé jeudi qu'il lancerait, à partir de lundi, son réseau d'accès 3G à Internet depuis le mobile, dont il proposera une version plus rapide que ses concurrents, même s'il arrive sur ce créneau avec beaucoup de retard.



Or, à cette date, il n'en couvrait que 12%, ce qui a amené le régulateur à le mettre en demeure d'atteindre les 20% au 30 novembre au plus tard.

Orange et SFR proposent la 3G depuis 2004, mais Bouygues Telecom, jugeant qu'il n'y avait pas encore une vraie demande des clients pour l'Internet mobile, avait préféré dans un premier temps l'option intermédiaire du Edge, technologie toutefois moins rapide.

"Nous avons toujours dit que nous n'irions pas dans la 3G tant qu'il n'y en avait pas besoin et que nous irions avec la bonne technologie", a expliqué le directeur général délégué, Emmanuel Forest, lors d'une conférence de presse au sommet annuel de l'Institut de l'audiovisuel et des télécoms en Europe (Idate) à Montpellier (sud de la France).
Bouygues Telecom choisit l'HSUPA, version la plus rapide de la 3G, actuellement en pré déploiement chez Orange et SFR. L'HSUPA permet un débit descendant (téléchargement de données) de 6,7 mégabits par seconde et un débit montant (pour envoyer vidéos, photos, sur Internet) de 1,4 mégabit par seconde.

Il couvrira à partir de lundi 20% de la population dans onze agglomérations: Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Nantes, Nice, Rouen, Strasbourg et Toulouse. Il promet de couvrir 70% de la population fin 2009. Son réseau sera fourni par Ericsson et Nortel.
"2009 sera l'année de l'explosion de ce marché" (de l'Internet sur mobile), prédit M. Forest.
Pour mettre en place ce réseau, Bouygues Telecom ne prévoit qu'une "augmentation marginale" de ses investissements réseau et informatique, qui s'élèvent chaque année à 600 millions d'euros.

Il commercialisera dès lundi un mobile 3G i-mode Samsung et un mobile HSDPA Nokia, indispensables pour utiliser ce nouveau réseau, ainsi qu'une clé USB Internet HSDPA. Selon Bouygues Telecom, quelques mobiles HSUPA seront disponibles courant 2008.
Par ailleurs, son service d'accès à Internet i-mode (emprunté au japonais NTT Docomo) sera désormais disponible sur tous les mobiles, alors qu'avant il était nécessaire d'avoir un mobile i-mode.

Source: news.fr.msn.com/

Y.K/source Web







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: