Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
30/06/2008 - 17:56

L'or noir a franchi un nouveau record avec les tensions Israël-Iran


Le baril de brut a franchi un nouveau record à plus de 143 dollars lundi, les marchés craignant un conflit entre Israël et l'Iran sur le programme nucléaire de Téhéran.



Les prix se sont ensuite repliés par rapport à leur plus haut du jour.

Vers 15h00 GMT, le contrat août sur le brut léger américain gagnait 1,4 dollar, soit 1% environ, à 141,63 dollars le baril et le Brent prenait 1,54 dollar (0,97%) à 141,85 dollars.

Le contrat août sur le brut léger américain a atteint 143,67 dollars le baril et celui sur le Brent de la mer du Nord a touché 143,91 dollars.

Les précédents records dataient de vendredi, à 142,99 dollars le baril pour le brut texan et à 142,97 dollars pour le Brent.

"De nombreux éléments géopolitiques entrent en ligne de compte, en particulier au Moyen-Orient", note Mark Pervan, analyste en matières premières à l'Australian & New Zealand Bank de Melbourne.

Les Gardiens de la Révolution ont prévenu ce week-end qu'en cas d'attaque, l'Iran imposerait des contrôles du trafic maritime dans le Golfe et le détroit d'Ormuz, par où transitent environ 40% du pétrole mondial.

Le conflit qui oppose l'Occident à la République islamique au sujet du programme nucléaire iranien n'est toutefois pas le seul facteur haussier qui pèse depuis plusieurs mois sur les cours de l'or noir.

Les investisseurs s'interrogent en particulier sur la capacité de la production mondiale à répondre à la croissance de la demande en provenance de l'Inde et de la Chine.

Nombre d'entre eux considèrent d'ailleurs que les contrats sur les matières premières constituent une valeur refuge dans un contexte de tension sur les prix.

"Les problèmes qui entourent le compartiment financier ont stimulé la demande des investisseurs, de même qu'une recherche de diversification (de leurs placements)", estime Frances Hudson, directeur d'investissement stratège chez Standard Investment. "De plus, les inquiétudes liées à l'inflation incitent à investir dans des actifs tels l'or et le pétrole."

Lundi, Eurostat a annoncé que l'inflation dans la zone euro avait atteint en juin 4,0% en rythme annuel.

Source: yahoo news


Arame Diène







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel