Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Nouvelles de la Faim et de la Mort!
14/07/2005 - 23:49

LONDRES : Des attentats kamikazes pour la 1ère fois en Europe

Les Facheuses coincidences de l'Histoire...

Les news du jour de l'explosion: des coïncidences surprenantes.
Et le point en ce 14 juillet: la police britanique confirme que la capitale britannique a bien été frappée par des kamikazes: les quatre poseurs de bombes présumés ont apparemment péri dans les explosions.
C'est la première fois que des attentats-suicide sont perpétrés en Europe occidentale.



LONDRES : Des attentats kamikazes pour la 1ère fois en Europe

7 JUILLET 2005, JOUR DES
EXPLOSIONS A LONDRES:
Lors de la canicule de l'été 2003, le président
Chirac était... au Canada alors que "nos
anciens" mouraient par milliers. A Singapour,
c'est encore lui qui plaide pour Paris. Enfin,
le voilà à Londres le jour où les Britan=
niques auraient dû être en liesse. Oussama ben
Laden frappe, et Londres pleure! Les bombes explosent et, dans le contexte politique de cette année de misère et de guerre, tonnent comme une vengeance alors qu'à la City, la bourse chute. Une question oppressante se pose : Ben Laden savait il que Londres serait désignée capitale des JO 2012 ? NOTRE
ÉDITION SPÉCIALE :Tous les titres relatifs aux attentats londoniens.

14:54

Le pape dénonce des «actes barbares contre l'humanité»

14:44

Al-Qaïda en Europe revendique les attentats de Londres, selon «Der Spiegel»

14:43

Attentats de Londres: des «actes inqualifiables», dit Jacques Chirac

14:26

Attentats de Londres: Jacques Chirac va faire une déclaration

14:14

Sommet du G8: la réunion se poursuit malgré les attentats

14:08

Sécurité renforcée dans les transports de plusieurs grandes villes américaines

14:07

Paris-plage fait des émules dans les villes européennes

14:02

Le ministre britannique de l'Intérieur confirme quatre explosions à Londres

13:46

Au moins sept explosions et deux morts à Londres, selon la police

13:42

Tony Blair: Londres frappée par «une série d'attaques terroristes»

13:41

Explosions à Londres: les transports publics visés - des morts

13:34

Al-Qaïda en Europe revendique les attentats de Londres, selon «Der Spiegel»

13:31

Sécurité renforcée dans les transports à Washington

13:29

Al-Qaïda en Europe revendique les attentats de Londres, selon «Der Spiegel»

13:24

Attentats de Londres: la sécurité inchangée au G8 de Gleneagles

13:19

Attentats à Londres: le Quai d'Orsay met en place un numéro d'appel pour l'information du public

13:06

Londres a été touchée par «une série d'attaques terroristes», selon Tony Blair

13:01

Explosions de Londres: «des attentats barbares», selon Josep Borrell

13:00

Explosions de Londres: M. Chirac exprime son «horreur»

12:54

Série d'explosions meurtrières dans les transports londoniens

12:53

Irak: trois morts et 46 blessés dans une attaque à Mossoul

12:52

La police britannique avait averti l'ambassade d'Israël à Londres de l'imminence d'attentats

12:46

Explosions à Londres: métro et bus touchés - des blessés

12:33

Lausanne: trafic de cocaïne démantelé

DES ATTENTATS KAMIKASE POUR LA 1° FOIS EN EUROPE

Une semaine après le quadruple attentat de Londres, la Grande-Bretagne s'est figée jeudi pour rendre hommage aux victimes de l'attaque qui a fait au moins 53 morts et 700 blessés, selon un nouveau bilan.

Le jour même, la police confirmait que la capitale britannique a bien été frappée par des kamikazes: les quatre poseurs de bombes présumés ont apparemment péri dans les explosions. C'est la première fois que des attentats-suicide sont perpétrés en Europe occidentale, où, de Paris à Stockholm, en passant par Rome et Madrid, deux minutes de silence ont été observées à la mi-journée en solidarité avec les Britanniques. Sur l'île indonésienne de Bali, où 202 personnes ont été tuées dans des attentats en 2002, plusieurs centaines de personnes se sont jointes à cet hommage.

Quelques heures plus tard, le patron de Scotland Yard Ian Blair a reconnu officiellement que les attentats étaient l'oeuvre de kamikazes. La police a identifié les quatre poseurs de bombes présumés: «nous pensons qu'ils sont tous morts», a-t-il déclaré devant l'Association de la presse étrangère.
Les quatre jeunes hommes apparaissent sur les caméras de surveillance qui les montrent arrivant avec des sacs à dos à la station de King's Cross, 20 minutes avant les explosions. La police a confirmé l'identité de deux des kamikazes présumés.
Selon Peter Clarke, chef de la branche anti-terroriste de la Metropolitan Police, Shahzad Tanweer, 22 ans, est l'auteur de l'attentat contre une rame de métro entre les stations Liverpool Street et Aldgate.
Hasib Hussain, 18 ans, est responsable de l'explosion dans un bus à impériale qui a tué 13 personnes.
D'après les médias, le troisième serait Mohammed Sidique Khan, 30 ans. Tous trois sont des Britanniques d'origine pakistanaise et jeudi, le chef de la diplomatie Jack Straw a reconnu que la Grande-Bretagne travaillait en étroite coopération avec le Pakistan en matière d'antiterrorisme.
Toujours d'après la presse, le dernier kamikaze serait un Britannique d'origine jamaïcaine, Lindsey Germaine.
Selon certains médias, le suspect Shahzad Tanweer avait été interpellé une fois pour vol à l'étalage, et Hasib Hussain interrogé pour trouble à l'ordre public. D'après «The Independent», l'un des suspects avait été lié, mais de loin, à une opération destinée à fabriquer une bombe de forte puissance près de Londres. Il pourrait s'agir du réseau démantelé en mars 2004, quand huit hommes avaient été arrêtés dans le sud de l'Angleterre lors d'un raid qui avait conduit à la saisie d'une demi-tonne de nitrate d'ammonium, engrais pouvant servir à la fabrication d'explosifs. De son côté, le «Guardian» note que le numéro de portable de l'un des kamikazes présumés de Londres était apparu dans le cadre d'une enquête. D'après la presse britannique, les enquêteurs recherchent un cinquième suspect, qui serait arrivé en Grande-Bretagne le mois dernier et reparti la veille des attentats. Selon l'agence Press Association et le quotidien «The Times», ce Britannique d'origine pakistanaise âgé d'une trentaine d'années pourrait avoir des liens avec des partisans d'al-Qaïda aux Etats-Unis.

L'enquête se poursuit à Leeds (nord) et dans ses environs, où la police a perquisitionné six maisons, dont celles de trois des kamikazes, recherchant explosifs ou documents informatiques susceptibles de conduire au cerveau des attentats.


Source Web




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo