Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
13/01/2011 - 17:50

La Bourse de Paris clôture à son plus haut depuis avril 2010 et actus Economie

La Bourse de Paris clôture à son plus haut depuis avril 2010 - Renault porte plainte contre X pour espionnage industriel - La BCE maintient ses taux risques inflationnistes à court terme - G20: Paris tente de ménager Washington sans fâcher Pékin - Wall Street ouvre en léger recul après les chiffres du chômage - Total va codévelopper un projet de GNL géant en Australie - Tubacex oeuvre à renforcer l'alliance avec Vallourec - New York: le pétrole clôture à un plus haut depuis octobre 2008 - Ventes mondiales record pour PSA en 2010 avec l'international



La Bourse de Paris clôture à son plus haut depuis avril 2010 et actus Economie
La Bourse de Paris clôture à son plus haut depuis avril 2010
La Bourse de Paris a clôturé en hausse jeudi, finissant à son plus haut niveau depuis la fin du mois d'avril 2010, soutenue par les valeurs financières et la forte demande exprimée lors des adjudications de dette souveraine espagnole et italienne. L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 0,75% à 3.974,83 points, soit son plus haut niveau depuis le 26 avril. Les autres grandes places européennes ont fini dans un autre dispersé, Londres cédant 0,44% alors que Francfort a pris 0,09%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 a progressé de 1,22% mais l'EuroFirst 300 a abandonné 0,63%. L'euro bondit de 1,84% à 1,3367 dollar, ce qui permet au baril de brut léger américain de gagner 0,46% à 92,28 dollars. (Reuters)

Renault porte plainte contre X pour espionnage industriel
Renault a porté plainte contre X jeudi auprès du procureur de la République de Paris pour espionnage industriel en bande organisée. Le constructeur automobile, qui a mis à pied la semaine dernière trois de ses cadres soupçonnés d'avoir transmis à l'extérieur des informations sur le programme véhicules électriques, a ajouté que le procureur pouvait désormais confier aux services compétents le soin de réaliser les investigations nécessaires. "L'entreprise a porté plainte contre X ce jour pour des faits constitutifs d'espionnage industriel, de corruption, d'abus de confiance, de vol et recel, commis en bande organisée", a déclaré Renault dans un communiqué. Le groupe a reçu mardi les trois cadres, dont l'un est membre du comité de direction, en entretien préalable au licenciement pour faute lourde. Les personnes visées contestent catégoriquement toute malversation et expliquent qu'on ne leur a pas expliqué précisément ce qui leur était reproché. Le week-end dernier, Patrick Pélata, numéro deux de Renault, avait déclaré que le constructeur était victime d'une filière internationale organisée mais qu'aucune "pépite technologique" sur les futures voitures électriques n'avait pu filtrer. (Reuters)

La BCE maintient ses taux risques inflationnistes à court terme
La zone euro est confrontée à des pressions inflationnistes à court terme qui, bien que limitées, méritent une surveillance étroite, a estimé jeudi la Banque centrale européenne (BCE), qui a maintenu son principal taux directeur à 1,0%. L'inflation a bondi de 2,2% en décembre dans la zone, franchissant pour la première fois en deux ans la limite de 2% que se fixe la banque centrale. "Nous observons des signes d'une tendance à court terme à la hausse de l'inflation, notamment en raison des prix de l'énergie", a déclaré Jean-Claude Trichet, le président de la BCE, lors de sa conférence de presse mensuelle. "Cela n'affecte pas pour l'instant notre sentiment que l'évolution des prix restera stable dans un avenir visible. Une surveillance étroite est néanmoins nécessaire." La décision de maintenir les taux directeurs inchangés, largement anticipée par les économistes interrogés par Reuters, laisse le taux de refinancement à 1,00%, niveau dont il n'a plus bougé depuis mai 2009. Le taux de facilité de dépôt demeure à 0,25% et le taux de prêt marginal à 1,75%. Jean-Claude Trichet a souligné que l'inflation pourrait temporairement augmenter dans les prochains mois, "avant de se modérer de nouveau vers la fin de l'année". L'euro a accentué ses gains après ces déclarations, franchissant la barre de 1,33 dollars et s'acheminant vers sa plus forte hausse quotidienne depuis début décembre. Vers 16h10 GMT, la monnaie européenne se traitait à 1,3314 dollars, en hausse de 1,43%. (Reuters)

G20: Paris tente de ménager Washington sans fâcher Pékin
Nicolas Sarkozy s'efforce de ménager les Etats-Unis sans fâcher la Chine pour préserver les chances de succès de la présidence française du G20 malgré leurs positions antagonistes sur la question des changes. Le président français a fait de la réforme du système monétaire international (SMI) sa priorité, avec la lutte contre la volatilité des prix des matières premières, le financement du développement et l'amélioration de la gouvernance mondiale. S'ils continuent de juger urgent le chantier du SMI, le chef de l'Etat et ses conseillers se gardent bien d'envisager une percée définitive dès 2011, pour n'envisager, plus modestement, qu'une première étape dans un processus de longue haleine. "Ce ne sont pas des sujets qui seront réglés avant la fin de l'année" et le sommet du G20 de novembre à Cannes, expliquait-on lundi à l'Elysée, en marge d'une visite de Nicolas Sarkozy à Washington, deux semaines avant sa conférence de presse de lancement de la présidence française. La question d'une nouvelle monnaie de réserve, qui pourrait être les droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international (FMI), et de la place du yuan chinois dans ce dispositif, sera traitée "si on a encore un peu de temps", prend ainsi soin de préciser l'Elysée. (Reuters)

Wall Street ouvre en léger recul après les chiffres du chômage
Wall Street a ouvert en très léger repli jeudi, après la hausse inattendue des inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière qui laisse présager une poursuite de la morosité sur le marché de l'emploi. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones cédait 0,11% à 11.741,13 points, le Standard & Poor's 500 perdait 0,04% à 1.285,50 points et le Nasdaq Composite reculait de 0,11% à 2.734,22 points. Selon le département américain du Travail, les inscriptions au chômage ont augmenté aux Etats-Unis lors de la semaine au 8 janvier, à 445.000 contre 410.000 (révisé) la semaine précédente. Les économistes attendaient en moyenne 405.000 inscriptions au chômage. Kohlberg Kravis Roberts (KKR) a ouvert en hausse de 1,11%, des sources ayant fait état d'un intérêt potentiel de sa part pour le rachat du groupe alimentaire Sara Lee (+0,4%). KKR a cependant rapidement effacé ses gains. Marathon Oil s'adjugeait 9,3% à 44,26 dollars après que le groupe pétrolier eut annoncé son intention de scinder ses activités de raffinage. (Reuters)

Total va codévelopper un projet de GNL géant en Australie
Le français Total, l'australien Santos, le malaisien Petronas et le groupe public sud-coréen Kogas ont annoncé jeudi le lancement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Australie qui représente un investissement de 16 milliards de dollars (12 milliards d'euros environ). Ce projet comprend l'extraction de gaz de charbon de champs situés à l'Est de l'Australie, la construction d'un gazoduc de 420 kilomètres et la construction d'une usine de liquéfaction de 7,2 millions de tonnes par an, a précisé dans un communiqué Total, qui détient une participation de 27,5% dans le projet. Santos est l'opérateur du projet, avec une participation de 30%, tandis que Petronas en détient 27,5% et Kogas 15%. La première livraison de GNL est prévue en 2015 et le plateau de production de l'usine devrait être atteint en 2016 pour une durée de plus de 20 ans, a également indiqué Total. (Reuters)

Tubacex oeuvre à renforcer l'alliance avec Vallourec
L'espagnol Tubacex, numéro deux mondial des tubes en acier inoxydable, a déclaré jeudi travailler avec le français Vallourec, pour approfondir leur partenariat dans les produits du secteur énergétique. "Avec un portefeuille plus large, une structure de production plus sophistiquée (...) et un grand partenaire stratégique (Vallourec), nous pensons que l'avenir à moyen et long terme s'annonce bien", a déclaré le directeur exécutif Guillermo Ruiz-Longarte dans une interview à Reuters. Une alliance renforcée dans les produits à haute valeur ajoutée permettrait aux deux groupes d'élargir leur clientèle pour faire face à un environnement très concurrentiel et se développer sur le marché brésilien. Guillermo Ruiz-Longarte a indiqué que la demande de tubes en acier était en train de redécoller, soutenue par le marché allemand et la reprise des projets énergétiques dans le monde. Il a en outre prédit des hausses de prix sur ses produits en raison de la flambée du cours des matières premières. "Notre priorité stratégique est Vallourec. Nous voulons un maximum de relations opérationnelles et commerciales avec eux (...) et sur le long terme il serait souhaitable que Vallourec devienne notre actionnaire", a-t-il estimé. Selon lui, Tubacex devrait enregistrer un bénéfice net en 2011 et renouer avec la distribution de dividendes en 2012. (Reuters)

New York: le pétrole clôture à un plus haut depuis octobre 2008
Le pétrole brut léger américain a terminé en hausse de près de 1% mercredi sur le marché new-yorkais, clôturant à un plus haut depuis octobre 2008, à la faveur de persistance d'une partie des perturbations de la production, d'une baisse des réserves de brut aux Etats-Unis ainsi que d'une hausse de la demande. Le contrat février a fini sur un gain de 0,75 dollar, soit 0,82%, à 91,86 dollars le baril. Au moment de la clôture du New York Mercantile Exchange, le Brent prenait 0,60 dollar (+0,61%) à 98,21 dollars. Ce dernier a atteint en séance un plus haut de 27 mois à 98,85 dollars. Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie, les stocks de brut ont reculé pour la sixième semaine d'affilée aux Etats-Unis, le total des réserves baissant de près de 27 millions de barils sur la période. Les stocks de brut ont diminué de 2,15 millions de barils à 333,11 millions. Les économistes attendaient en moyenne une baisse de 1,1 millions de barils. Les stocks d'essence ont en revanche augmenté de 5,08 millions de barils. La production de deux champs dans la Mer du Nord, suspendue mardi en raison d'une fuite de gaz, a redémarré mercredi. Mais celle du Trans Alaska Pipeline System n'a repris qu'à hauteur de deux tiers de son débit normal. (Reuters)

Ventes mondiales record pour PSA en 2010 avec l'international
PSA Peugeot Citroën vise 50% de ses ventes à l'international en 2015 après une année 2010 marquée par des ventes record imputables notamment au développement du premier constructeur automobile français en Chine, en Amérique latine et en Russie. PSA a enregistré l'an dernier une hausse de 13% de ses ventes mondiales de véhicules - voitures et utilitaires légers - à 3,6 millions d'unités. Le précédent record de ventes remontait à 2007, quand le groupe avait commercialisé 3,4 millions de voitures et d'utilitaires légers à travers le monde. "Nous sommes en train de réaliser notre ambition pour 2015 et nous sommes très bien placés pour atteindre les 50% avec les nouveaux modèles que nous allons lancer à l'international", a déclaré le directeur des marques de PSA, Jean-Marc Gales, au cours d'une conférence de presse. "Cette année, la part de nos ventes hors d'Europe sera bien supérieure à ce que nous avons fait en 2010", a-t-il ajouté. PSA, dont les ventes ont longtemps été concentrées sur la France et l'Europe, a décidé en 2009 dans le cadre de son plan stratégique, d'accroître sa présence internationale. En 2010, la proportion de ses ventes hors d'Europe est ainsi montée à 39% des ventes totales, contre 34% en 2009 et 31% en 2008. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités








Ryma Mendy






Ryma Mendy

Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK