Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

soyez-y!

Monde: Toute l'Actu
11/03/2022 - 16:55

La Chine amplifie la revendication russe non étayée des biolabs d'Ukraine

Alors que la Russie intensifie son attaque contre l'Ukraine, elle reçoit un coup de main de la Chine pour diffuser des affirmations incendiaires et non fondées selon lesquelles les États-Unis financeraient des laboratoires d'armes biologiques en Ukraine.



Alors que la Russie intensifie son attaque contre l'Ukraine, elle bénéficie de l'aide de la Chine pour diffuser des affirmations incendiaires et non fondées selon lesquelles les États-Unis financeraient des laboratoires d'armes biologiques en Ukraine.

Les États-Unis se sont empressés de réfuter la théorie du complot de la Russie, et les Nations unies ont déclaré n'avoir reçu aucune information susceptible d'étayer cette allégation, mais cela n'a pas empêché celle-ci de proliférer.

Le partenariat entre les deux pays autoritaires, qui ont déclaré il y a quelques semaines que leurs liens n'avaient "aucune limite", semble avoir pour but de brouiller les pistes quant à la justification de l'invasion russe dans ce que les responsables américains ont appelé une "guerre de l'information" dont certains craignent qu'elle ne prépare le terrain pour une opération "sous faux drapeau".

Le ministère chinois des Affaires étrangères a contribué à jeter de l'huile sur le feu cette semaine, en répétant à plusieurs reprises la revendication russe et en demandant une enquête.

"Cette opération militaire russe a dévoilé le secret des laboratoires américains en Ukraine, et ce n'est pas quelque chose qui peut être traité de manière superficielle", a déclaré jeudi le porte-parole du ministère, Zhao Lijian.

"Ce n'est pas quelque chose qu'ils peuvent brouiller en disant que la déclaration de la Chine et la découverte de la Russie sont de la désinformation, et sont absurdes et ridicules."

En effet, le secrétaire de presse du Pentagone, John Kirby, a qualifié la déclaration russe de "balivernes", mais dans son témoignage devant la commission sénatoriale du renseignement jeudi, le directeur de la CIA, William Burns, a également fait part de sa vive inquiétude quant au fait que la Russie pourrait être en train de préparer le terrain pour une attaque chimique ou biologique de son propre chef, qu'elle imputerait ensuite aux États-Unis ou à l'Ukraine dans une opération sous faux drapeau.

"Comme vous le savez tous très bien, c'est quelque chose qui fait partie intégrante de la stratégie de la Russie", a-t-il déclaré. "Ils ont utilisé ces armes contre leurs propres citoyens, ils ont au moins encouragé l'utilisation en Syrie et ailleurs, donc c'est quelque chose que nous prenons très au sérieux."

La Russie, la Chine et les États-Unis sont tous signataires de conventions internationales contre l'utilisation d'armes chimiques ou biologiques, mais la communauté internationale a évalué que la Russie a utilisé des armes chimiques pour mener à bien des tentatives d'assassinat contre des ennemis du président Vladimir Poutine. La Russie soutient également le gouvernement Assad en Syrie, qui a utilisé des armes chimiques contre son peuple dans une guerre civile qui dure depuis dix ans.

Moscou a initialement affirmé que ses forces d'invasion avaient trouvé des preuves de tentatives hâtives de dissimuler des recherches sur les armes biologiques en Ukraine.

Le chef des troupes militaires russes chargées de la protection contre les radiations, les produits chimiques et les agents biologiques, Igor Kirillov, est revenu à la charge jeudi, affirmant que des laboratoires parrainés par les États-Unis à Kiev, Kharkiv et Odessa travaillaient sur des agents pathogènes dangereux conçus spécialement pour cibler les Russes et les autres Slaves.

"Nous pouvons affirmer avec une forte probabilité que l'un des objectifs des États-Unis et de leurs alliés est la création de bioagents capables d'infecter sélectivement divers groupes ethniques", a déclaré M. Kirillov.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a fait une déclaration similaire jeudi, alléguant que des laboratoires dirigés par les États-Unis en Ukraine travaillaient à "développer des armes biologiques à visée ethnique".

Le Conseil de sécurité de l'ONU a prévu de se réunir vendredi à la demande de la Russie pour discuter de la déclaration de Moscou. Olivia Dalton, porte-parole de la mission américaine auprès de l'ONU, a déclaré que la délégation américaine ne laisserait pas cette réunion devenir "un lieu de promotion de leur désinformation".

La Chine a toutefois activement fait la promotion de cette revendication, avec des titres tels que "La Russie révèle des preuves d'un programme biologique financé par les États-Unis en Ukraine" et "La Chine exhorte les États-Unis à divulguer plus de détails sur les laboratoires biologiques en Ukraine" sur le site Web du réseau d'État China Global Television Network. Le journal Global Times du Parti communiste a publié jeudi un article intitulé "Les États-Unis tentent de réfuter les "rumeurs" concernant leurs laboratoires biologiques en Ukraine, mais pouvons-nous les croire ?".

Une vidéo de près de trois minutes d'une conférence de presse du ministère russe de la Défense reprenant ces allégations a été visionnée plus de 10 millions de fois sur Sina Weibo, une plateforme de médias sociaux chinoise populaire semblable à Twitter, et aimée plus de 90 000 fois.

Après des années de rhétorique anti-américaine de la part des dirigeants du Parti communiste et des médias contrôlés par l'État, de nombreux Chinois sont convaincus qu'on ne peut pas faire confiance aux États-Unis et que l'Occident est sur le déclin tout en cherchant à contenir l'essor de la Chine.

Cette affirmation a également suscité l'intérêt des groupes et des médias d'extrême droite aux États-Unis.

Victor Delhaye-Nouioua



Lu 236 fois






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest