Sommaire
France
29/08/2013 - 19:44

La France économique et sociale du je t’aime moi non plus

Le Major Thomson de Pierre Daninos n’en serait pas surpris et l’auteur de Clochemerle non plus. En France, l’économie, le social sont dans la dynamique d’un je t’aime moi non plus au point que nous ressentons que nos droits sociaux les plus élémentaires sont remis en question au motif qu’il s’agirait de méprisable assistanat. 27% du budget national représentent les coûts sociaux alors que les fonctionnaires représentent 30% du budget national. C’est ainsi que ceux qui sont chargés d’encadrer la population coûtent plus cher que la protection sociale.



La France économique et sociale du je t’aime moi non plus
Mais qu’y a-t-il donc dans ces 27%? Les retraites, bien sûr, mais nous y reviendrons, la sécurité sociale et les prestations familiales. Ceux qui jugent que ce chiffre est scandaleux sont des ignorants du fait que tout cet argent repart dans le circuit économique national. En effet, que peut consommer un titulaire de RSA sinon de la bouffe de Discount et quelques médicaments prescrits et parfois déremboursés par la sécurité sociale? Ce trou de la Sécu ne s’explique pas. Il me semble que dans cette comptabilité, il manque une colonne : celle des impôts directs et indirects que paient les laboratoires, les pharmacies, les médecins et les professions médicales et paramédicales.
Vous allez me traiter de candide : il en faut bien un puisque je suis même surpris par le fait que, pour ce qui concerne le chômage, en n’ayant qu’un seul demandeur d’emploi sur dix actifs, nous ne puissions pas assurer convenablement le quotidien de l’inactif. Imaginons une famille avec neuf salariés et un chômeur : peut-on raisonnablement penser que ce chômeur manquera de quoi que ce soit? C’est ainsi que le budget de la France est toujours un entonnoir dans lequel beaucoup d’argent est versé et peu en sort pour assurer notre quotidien. C’est terrible, ce truc. On part facilement en guerre en Libye, au Mali, on envisage d’y aller en Syrie (quoique à reculons) non pas à titre humanitaire ou pour constituer une force d’interposition mais bien pour bombarder. Pendant ce temps, la présence des Roms est contestée, le droit au logement pour tous bafoué.
Cela me renvoie à la fameuse APL (aide personnalisée au logement). Ne soyons pas dupes : c’est une subvention indirecte aux propriétaires et bailleurs sociaux. C’est de l’argent aussi qui subventionne la construction et je ne connais pas de société HLM qui soit en déficit.
Pour conclure, vous l’aurez compris : de toute évidence, avec ou sans travail, nous avons tous le droit de vivre correctement et dans la dignité. Un Etat qui n’assurerait pas le quotidien de son peuple n’aurait plus de raison d’exister. Je t’aime, moi non plus.


Henri Vario-Nouioua








1.Posté par mayya le 07/10/2013 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour. Je viens de lire votre article et j'aurais besoin d'un complément d'information. Merci pour l'attention portée à ma demande. Merci a vous
voyance par mail gratuite, Voyance mail gratuit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Flashback :
< >

Vendredi 18 Juillet 2014 - 00:19 Gros détail robinetterie Cannes 06

Lundi 9 Décembre 2013 - 22:00 Comme tout le monde en France

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces