Sommaire
France
20/03/2008 - 12:28

La France va réviser en 'légère baisse' ses prévisions de croissance 2008


La France va réviser en "légère baisse" ses prévisions de croissance pour 2008, compte tenu de la crise financière mondiale, a annoncé jeudi la ministre de l'Economie Christine Lagarde, tout en estimant que la France "tient mieux" que ses voisins européens.



"Nous faisons retourner l'ensemble de nos modèles économiques sur la base d'éléments chiffrés un peu différents", a déclaré Mme Lagarde à Europe 1, en rappelant que le budget 2008 avait été construit sur la base d'un euro à 1,35 dollar et un baril de pétrole à 75 dollars.

"A la mi-avril, on republiera des prévisionnels de croissance et je pense qu'on aura une légère baisse", a-t-elle ajouté, sans vouloir être plus précise sur les chiffres.

Le gouvernement, qui a bâti son budget 2008 sur une hypothèse de croissance de 2,25%, avait déjà reconnu qu'elle serait plutôt de l'ordre de 2% en raison des effets négatifs de la crise.

La plupart des institutions internationales et des économistes ont révisé en nette baisse leurs prévisions de croissance pour la France, bien en-deçà de 2%, entre 1,5% pour le Fonds monétaire international (FMI) et 1,7% pour la Commission européenne.

L'euro a frôlé récemment 1,60 dollar, avant de redescendre légèrement. Le baril de pétrole est quant à lui au-dessus des 100 dollars.

Pour autant, Mme Lagarde a assuré que la révision des prévisions de croissance serait "nettement inférieure" à celles de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne, en estimant que l'économie française était "plutôt plus solide et plus résistante" que celle de ses voisins européens.

"On tient mieux", a-t-elle dit, notamment selon elle en raison des mesures prises cet été dans le cadre du paquet fiscal. La ministre a cité la mesure sur les heures supplémentaires.

"On va prendre d'autres mesures et on ne s'arrêtera pas de prendre des mesures de ce type pour que l'économie française résiste mieux que les autres", a-t-elle ajouté.

Mme Lagarde a aussi estimé que les banques françaises étaient "beaucoup plus solides et moins affectées que des homologues européennes telles que les banques allemandes ou anglaises" par la crise des "subprime".

yahoo.com

Y.K/sourcesWeb








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK