Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
07/10/2011 - 13:59

La chaîne de la fessée

La chaîne de la fessée - La Turquie conseille à la France d'affronter son passé colonial - Le mouvement anti-Wall Street, le Tea Party des démocrates ? - Les forces du CNT libyen pénètrent dans Syrte.



La chaîne de la fessée
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La Turquie conseille à la France d'affronter son passé colonial
La Turquie a conseillé vendredi à la France d'affronter son passé colonial avant de donner des leçons aux autres pays, en réponse aux déclarations de Nicolas Sarkozy donnant quelques mois à Ankara pour reconnaître le génocide arménien de 1915. En visite à Erevan, le président français a averti que, faute de reconnaissance dans les mois à venir par la Turquie du massacre de 1,5 million d'Arméniens, la France modifierait sa législation pour que le négationnisme du génocide arménien soit condamné au pénal. Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmed Davutoglu n'a pas tardé à réagir lors d'une conférence de presse: "Ceux qui ne sont pas capables d'affronter leur propre histoire parce qu'ils ont mené une politique colonialiste pendant des siècles, parce qu'ils traitent leurs étrangers comme des citoyens de seconde zone, n'ont pas à donner une leçon d'histoire à la Turquie." L'Arménie, soutenue par de nombreux historiens, déclare qu'un million cinq cent mille Arméniens ont été tués durant leur soulèvement pendant la Première Guerre mondiale, en plein effondrement de l'empire ottoman. Erevan qualifie ces événements de génocide, un point de vue partagé par plusieurs parlements étrangers, dont le parlement français depuis une loi votée en janvier 2001. La diaspora arménienne compte quelque 500.000 membres dans l'Hexagone. La Turquie réfute la qualification de génocide, parlant de meurtres à grande échelle visant non seulement les Arméniens mais aussi les Turcs.(fr.reuters.com) Obama va-t-il mettre une fessée a Sarko? Histoire de tuer le temps.

Le mouvement anti-Wall Street, le Tea Party des démocrates ?
Alors que le mouvement des indignés de Wall Street prend de l'ampleur, la presse américaine s'interroge de plus en plus sur les enjeux politiques de cette mobilisation spontanée. A quelques mois de l'élection présidentielle, la Maison Blanche a donné un signe fort envers les manifestants. Lors d'une conférence de presse, Barack Obama a estimé que ces manifestations qu'il a 'vues à la télévision' 'expriment le mécontentement que ressentent les Américains'. Une prise de parole qui prouve que le mouvement est sorti du 'silence médiatique' dénoncé par le journaliste Keith Olbermann, connu pour ses positions pro-démocrates. Mais si le camp Obama semble prendre progressivement la mesure de cette mobilisation, la place de ces militants provoque l'embarras chez les démocrates. Interrogé sur les similarités entre les anti-Wall Street et le mouvement du Tea Party, le président a préféré botter en touche. Mais son vice-président, Joe Biden, s'est montré moins réservé, affirmant que les deux mouvements 'avaient beaucoup en commun', souligne le Los Angeles Times. Unis par un même mouvement de rejet du système politique, certaine spontanéité populaire et une décentralisation, les deux mouvements pourraient jouer un rôle majeur dans l'élection à venir.(lemonde.fr) Dans ce cas-là, c'est peu dire que le système américain ne sait plus où il a mal.

Les forces du CNT libyen pénètrent dans Syrte
Les forces du nouveau pouvoir libyen, appuyées par les avions de l'Otan, sont entrées samedi dans Syrte, ville natale du Guide déchu Mouammar Kadhafi et l'un de ses derniers bastions, où elles ont été accueillies par des tirs nourris de "snipers". De la fumée noire tourbillonnait au-dessus de cette localité côtière alors que des forces du Conseil national de transition (CNT, au pouvoir) se massaient sur la place Zafrane, à un km du centre-ville. On pouvait entendre des fusillades du centre-ville au fur et à mesure de la progression des chars et des mortiers des "katibas" (unités) du CNT. Des pick-up équipés de mitrailleuses et transportant des combattants se dirigeaient à toute vitesse vers Syrte. D'autres forces du CNT ont progressé à partir du sud de la ville. "Ils ont posté des tireurs embusqués au-dessus des mosquées, des immeubles. Ils se servent aussi des maisons et des édifices publics", a raconté à l'envoyé spécial de Reuters un combattant, El Tohamy Abouzein, posté sur le rond point de la place Zafrane.(fr.reuters.com) De fessée en fessée, voici le dernier maillon planté plus profond.


Source: Yahoo actualités

Emmanuel Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo