Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
24/09/2008 - 18:05

La crise financière donne des ailes à Barack Obama

La crise financière et le pessimisme croissant des Américains sur l'état de l'economie semblent donner des ailes au candidat démocrate à la Maison Blanche Barack Obama, selon des sondages publiés mercredi.



Selon une étude publiée par le Washington Post et la chaîne ABC News, le sénateur de l'Illinois compte neuf points d'avance sur son adversaire républicain John McCain.

M. Obama est crédité de 52% d'intentions de vote contre 43% pour M. McCain parmi les personnes ayant manifesté le souhait d'aller voter. L'avance de M. Obama est encore plus nette chez les personnes inscrites sur les listes électorales mais qui ne sont pas encore sures d'aller voter (52% contre 42%).

Le Washington Post souligne que ni Al Gore en 2000, ni John Kerry en 2004 n'avaient dépassé la barre des 50% dans les sondages réalisés à l'époque.

Le précédent sondage du Post, réalisé il y a deux semaines, quelques jours après la convention républicaine, plaçait les deux candidats pratiquement à égalité avec un léger avantage pour M. McCain (49% contre 47%).


Mais ces sondages, réalisés au niveau national, doivent être maniés avec prudence en raison du mode de scrutin indirect en vigueur aux Etats-Unis.

L'élection se joue Etat par Etat et la décision pourrait se faire au niveau de quelques Etats clefs où les candidats sont dans un mouchoir de poche, a expliqué Bill McInturff, un spécialiste des sondages électoraux.

Ainsi, un sondage réalisé par la radio publique NPR dans quatorze Etats clefs, place les deux candidats pratiquement à égalité avec un léger avantage pour John McCain (46% contre 44%).

Rien que la semaine dernière, Barack Obama a dépensé 9,4 millions de dollars dans des publicités télévisées dans les Etats qui risquent de faire la différence en novembre, soit trois millions de plus que la semaine précédente.

Il restait mercredi 41 jours avant l'élection présidentielle.

Plus que jamais, l'économie est le sujet de préoccupation numéro un des électeurs, reléguant à l'arrière plan la guerre en Irak. Seules 9% des personnes interrogées par le Washington Post estiment que l'économie américaine est bonne ou excellente. C'est la première fois depuis 1992 -année de l'élection à la Maison Blanche du démocrate Bill Clinton-, que le pourcentage de personnes estimant que l'économie va bien tombe sous la barre des 10%.

Seules 14% des personnes interrogées affirment que leur pays va dans la bonne direction. C'est le chiffre le plus bas depuis 1973.

Interrogées pour savoir à qui elles font confiance pour régler les questions économiques, 53% des personnes consultées répondent Barack Obama tandis que 39% font confiance à son adversaire républicain. M. Obama est également considéré comme le plus apte à résoudre la guerre en Irak (49% contre 45%). M. McCain possède un léger avantage quand on demande aux Américains qui est le mieux placé pour combattre le terrorisme (48% contre 44%) ou pour affronter une crise internationale majeure (47% contre 46%).

Les deux candidats auront l'occasion d'échanger leurs points de vue sur les questions internationales et de sécurité nationale vendredi, à l'occasion de leur premier débat télévisé.

M. Obama s'est retiré dans la région de Tampa (Floride, sud-est) depuis mardi et jusqu'à jeudi pour préparer ce débat avec ses conseillers.

Un autre sondage Los Angeles Times/Bloomberg laisse également croire que la crise actuelle avantage Barack Obama sur le plan politique: 48% des Américains lui font plus confiance sur les questions financières affirme cette étude, alors que seuls 35% lui préfèrent John McCain.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces