Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
17/04/2008 - 10:10

La flamme olympique au pays de la plus grande communauté tibétaine en exil du monde


Alors que New Delhi reçoit la flamme olympique et craignait des manifestations anti-chinoises autour du relais de la torche, des milliers de policiers indiens quadrillaient les rues jeudi. l'Inde accueillant la plus grande communauté tibétaine en exil du monde.



Après des décennies de relations tendues, l'Inde tente se rapprocher de la Chine et souhaite éviter à tout prix les troubles qui ont émaillé le passage de la flamme olympique dans des villes comme Londres, Paris ou San Francisco.

La flamme est arrivée à New Delhi depuis Islamabad, où le relais sous haute sécurité avait été raccourci et confiné à un stade mercredi. Les autorités pakistanaises, proches de Pékin, souhaitaient empêcher d'éventuelles manifestations anti-chinoises, voire des attentats islamistes.

La majeure partie du centre de la capitale indienne -qui est également le coeur administratif du pays- a été bouclée et interdit aux voitures et aux piétons par quelque 15.000 policiers en prélude au relais.

Il a été expressément demandé aux centaines de milliers d'employés dans ce quartier d'éviter de se montrer aux fenêtres ou encore de monter sur les toits.

Dans la capitale économique du pays, Mumbai (ex-Bombay), la police a interpellé 25 Tibétains qui tentaient de forcer les barrières érigées autour du consulat de Chine. Les manifestants scandaient "Tibet libre" tandis qu'ils étaient traînés jusqu'aux fourgons de la police.

La communauté de Tibétains en exil, qui compte environ 100.000 personnes, prévoyait des manifestations, semblables à celles qui ont eu lieu presque chaque jour depuis les violences au Tibet le mois dernier.

L'ambassade de Chine, qui a été la cible de nombreuses actions de manifestants tibétains ces dernières semaines, est désormais protégée par des barricades et des fils barbelés. Quelque 5.000 policiers ont été mobilisés pour encadrer le parcours de la torche dans les rues de New Delhi.

Mercredi, une centaine de Tibétains ont tenté mercredi de percer le cordon de sécurité déployé autour de l'ambassade de Chine. La police a arrêté 50 d'entre eux, alors que certains avaient déjà eu l'occasion d'inscrire sur un mur dans une rue voisine "Pas de Jeux olympiques en Chine".

Source: yahoo news

Arame Diène










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn