Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
Consultez nos voyants, marabouts, mediums
soyez-y!
France
09/04/2021 - 10:59

La photo d'un professeur français décapité retrouvée au domicile d'un suspect


Une photo de l'enseignant français décapité Samuel Paty a été trouvée au domicile du principal suspect à l'origine d'un récent complot terroriste contre la ville de Montpellier, a déclaré le parquet antiterroriste.



La police a arrêté la jeune femme de 18 ans, qui vit dans un lotissement de la ville de Béziers, dans le sud du pays, car elle est soupçonnée d'avoir planifié un attentat visant la ville voisine de Montpellier.

Sa mère et ses trois sœurs - dont l'une est mineure - ont également été arrêtées au cours d'une nuit pendant le week-end.

Le parquet national antiterroriste est chargé de l'enquête.

Après les arrestations, le maire de Béziers, Robert Ménard, a déclaré qu'il avait parlé aux habitants du lotissement et que le jeune homme de 18 ans - qui n'a pas été nommé - s'était "vanté" auprès de ses voisins de regarder des vidéos de l'État islamique.

L'adolescent n'était pas connu des autorités auparavant.

Le maire d'extrême droite a déclaré que les voisins du suspect étaient "horrifiés" et craignent que "cela donne une mauvaise image de ce quartier et de la communauté musulmane ici".

M. Ménard a déjà été reconnu coupable d'incitation à la haine après avoir déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de sa ville.

Les responsables de la lutte antiterroriste ont déclaré que du matériel pour fabriquer des bombes avait été découvert au domicile du suspect, mais qu'aucun explosif n'avait été fabriqué.

Des photos de "djihadistes armés", le schéma d'une église voisine et des notes manuscrites faisant référence aux nazis et au groupe État islamique ont également été découverts dans l'appartement.

M. Paty a été décapité dans une banlieue parisienne en octobre dernier après avoir montré des caricatures du prophète Mahomet figurant de manière controversée dans l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression.

Le professeur d'histoire a été décapité en plein jour devant l'école où il enseignait. L'assassin de M. Paty, identifié comme Abdoulakh A, 18 ans, a ensuite été abattu par la police.

Des rassemblements ont eu lieu dans des dizaines de villes de France en soutien à l'enseignant au lendemain de son assassinat.

En 2015, deux hommes armés masqués ont tué 12 personnes lors d'une attaque contre le bureau du magazine après qu'il ait publié des caricatures du prophète Mahomet, ce qui a entraîné une condamnation internationale.


Victor Delhaye-Nouioua






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League