Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
23/07/2011 - 15:55

La police au coeur des faits divers

Des élèves gardiens de la paix suspectés d'une agression sexuelle dans une école de police; Deux cambrioleuses sèment la pagaille dans la police marseillaise; Un père ivre ne s'occupe pas de ses enfants : les policiers font les baby-sitters.



Notre revue de presse faits divers du 23 Juillet 2011

La police au coeur des faits divers
Des élèves gardiens de la paix suspectés d'une agression sexuelle dans une école de police
Deux élèves gardiens de la paix de l'école de police de Roubaix ont été suspendus vendredi par par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Ils sont suspectés d'avoir agressé sexuellement une de leur camarade de promotion, une jeune femme élève gardien de la paix agée d'une vingtaine d'année. (www.lepoint.fr) Heureusement qu'il existe des tests psychologique pour devenir gardien de la paix...

Deux cambrioleuses sèment la pagaille dans la police marseillaise
Lundi 11 juillet, vers 17h, les deux jeunes filles, mineures, sont interpellées par trois policiers municipaux alors qu'elles viennent de cambrioler une villa à Plan-de-Cuques. Les agents, se référant à la procédure, attendent que la police nationale envoie une patrouille pour les transporter au commissariat. En vain, faute d'effectifs. Quatre heures s'écoulent. Et ce n'est qu'à 21h que les policiers municipaux décident de conduire les jeunes filles eux-mêmes au poste. Or, une personne peut être placée en garde à vue si elle est présentée dans les deux heures qui suivent son interpellation. Dans le cas du cambriolage marseillais, ce délai a été largement dépassé, empêchant tout recours contre les adolescentes. Faute de pouvoir les mettre en garde à vue, le parquet de Marseille a décidé le placement des adolescentes en foyer. D'après le ministère de l'Intérieur, elles se seraient enfuies de l'établissement la nuit suivante. (www.lexpress.fr) Et dire qu'on veut diminuer les effectifs de la police!

Un père ivre ne s'occupe pas de ses enfants : les policiers font les baby-sitters
Qui a dit que les policiers n'avaient pas de coeur ? Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juillet, alors qu'ils sont appelés pour un "simple" tapage nocturne, les policiers de Valence (Drôme) vont avoir droit à une vraie surprise. En effet, derrière cet homme alcoolisé se trouvait deux fillettes agées respectivement de 1 et 3 ans, très peu vêtues et visiblement affamées. Devant une telle scène, les policiers ont changé, habillé et nourri les deux enfants avant d'emmener tout le monde au poste de police. Le père de famille a quand à lui fini en garde à vue non seulement pour l'alcoolémie qu'il présentait mais aussi pour non fourniture de soins à ces enfants. (www.lepost.fr) Quel honte pour ce père de famille! Heureusement que la police est intervenue sinon que serait-il arrivé  aux deux fillettes?

Source: Yahoo News










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces