Sommaire
Tribune Libre
13/08/2011 - 14:17

La santé du futur

La santé du futur; Et maintenant le tatouage… électronique; La greffe du visage, une opération de mieux en mieux acceptée; Un test sanguin pour connaître le sexe du futur bébé.



Notre revue de presse santé du 13 Août 2011

La santé du futur
Et maintenant le tatouage… électronique !
Aux Etats-Unis, une équipe de chercheurs et d'ingénieurs a mis au point un dispositif électronique ultra-fin qui se fixe sur la peau à la manière d'un tatouage temporaire. Ses capacités apparaissent aussi nombreuses qu'insoupçonnées ! Ce dispositif s'avérerait capable de mesurer le rythme cardiaque ou encore d'accélérer la cicatrisation d'une blessure. Bienvenue dans le monde de l'infiniment technologique ! (www.destinationsante.com) C'est sans doute ce qui nous attend dans le futur...

La greffe du visage, une opération de mieux en mieux acceptée
Ils se régalent de pizzas et de hamburgers, n'effraient plus les enfants et nombre d'entre eux se promènent dans les rues sans que personne ne sache qu'une partie ou la totalité de leur visage vient d'un autre: en six ans, les greffés de la face, de plus en plus nombreux, ont fait de cette intervention, jugée très risquée, une opération plus largement acceptée. Dix-huit d'entre elles au moins ont été réalisées dans le monde, la première sur une Française défigurée par son chien en novembre 2005, rappelle le Dr Maria Siemionow, de la clinique Cleveland. Maria Siemionow a quant à elle été la première à réaliser une greffe de la face aux Etats-Unis, en décembre 2008. (www.associatedpress.com) Elle est acceptée parce qu'elle sauve la vie de beaucoup de personnes. Et on pourrait tous se dire "et si c'était moi".

Un test sanguin pour connaître le sexe du futur bébé
Fille ou garçon? Des tests utilisant des cellules foetales prélevées dans le sang maternel après sept semaines de grossesse sont efficaces et sans risque pour déterminer le sexe du foetus et certains risques d'anomalies génétiques. En revanche des tests effectués sur l'urine de la mère ne paraissent pas fiables pour établir le sexe de l'enfant, concluent également les auteurs de ces travaux parus aux Etats-Unis, dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 10 août. L'analyse des cellules foetales dans le sang de femmes enceintes peut offrir une bonne alternative à l'amniocentèse, qui permet d'effectuer une analyse cytogénétique ou du chromosome du foetus mais est plus risquée. (www.lexpress.fr) Et ça permettra sans doute à rassurer beaucoup de femmes qui ont peur de l'amniocentèse.

Source: Yahoo News

Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces