Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
23/05/2006 - 01:19

Le Montenegro indépendant

Le Monténégro vote pour l'indépendance et met fin à la Yougoslavie



Le Montenegro indépendant
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Les Monténégrins se sont prononcés en faveur de l'indépendance vis-à-vis de la Serbie, marquant ainsi la fin de la Yougoslavie. L'UE et la Suisse ont salué le "bon déroulement" du référendum alors que Belgrade n'a pas immédiatement réagi.

Selon des résultats officiels provisoires, 55,4% des électeurs ont voté dimanche pour l'indépendance du Monténégro. Le vote indépendantiste l'a emporté avec un pourcentage très légèrement supérieur au seuil de 55%, fixé par l'Union européenne (UE), une règle stricte et sans précédent en Europe. La participation a atteint 86,3%.

Les ex-républiques yougoslaves (Croatie, Slovénie, Macédoine et Bosnie) ont immédiatement salué la décision des Monténégrins, lors d'un scrutin jugé conforme aux "normes internationales" par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

A Bruxelles, le haut représentant européen pour la politique extérieure Javier Solana, y a, pour sa part, vu "un signe de maturité". L'UE "respectera le résultat du référendum", a-t-il ajouté, précisant qu'il était "trop tôt" pour faire d'autres commentaires". Un réaction peu enthousiaste, tant il est vrai que l'UE a beaucoup fait pour empêcher cette indépendance.

Lire l'article

La Yougoslavie dans l'Histoire

Le Montenegro indépendant
C’est aux VIe et VIIe siècles qu’arrivèrent les premiers Slaves du Sud dans les Balkans. Se présentèrent d’abord ceux qu’on appelle aujourd’hui les Macédoniens et les Slovènes, qui furent suivis par d’autres groupes qui se différencieront plus tard comme des Croates et des Serbes ( à cette époque, ils étaient indifféremment appelés «Croates» ou «Serbes»). À partir du IXe siècle, plusieurs petits États slaves (Raska, Duklja, Zeta, etc.) virent le jour. Au cours de cette période, les frères Cyrille dit le Philosophe (saint Cyrille) et Méthode (saint Méthode), envoyés par l’Église de Byzance, introduisirent le christianisme dans la région et fondèrent la liturgie slavonne. Traditionnellement, on leur attribue l’invention de l’alphabet dit cyrillique.

1 La Grande Serbie

De 1170 à 1196, Étienne Nemanja régna sur la Raska (la future Serbie) et fonda la dynastie des Nemanjides et unit la Zeta (le futur Monténégro) à la Raska. En 1219, l’évêque Sava fonda l'Église autocéphale orthodoxe serbe à l’époque de l’installation de la première grande dynastie serbe qui connut son apogée lors du règne du tsar Étienne IX Duchan (1331-1355). La Serbie englobait alors la Bosnie-Herzégovine, la Slavonie (partie est de la Croatie), le Kosovo et la Voïvodine. Depuis cette époque glorieuse — du moins dans la mémoire serbe —, l’État serbe et l’Église orthodoxe ont toujours été historiquement et politiquement liés.

Lire la suite

J.C. Source Web




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo