Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
10/07/2008 - 10:13

Le Parlement européen fait marche arrière sur les JO

Le Parlement européen a renoncé jeudi à demander le boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin comme il en avait brandi la menace en avril, au profit d'une simple demande à la Chine de "respecter ses engagements" en matière de droits de l'homme.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La résolution actant cette marche arrière, fruit d'un consensus entre le Parti populaire européen (PPE, droite) et le groupe socialiste, les deux principales formations du parlement, a été adoptée par 439 voix contre 51 et 139 abstentions.

Le vote est intervenu juste avant que Nicolas Sarkozy monte à la tribune en tant que président en exercice de l'Union européenne. Il doit présenter ses priorités.

Le président français avait annoncé la veille qu'il participerait à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, le 8 août, avec l'accord de ses partenaires européens et en tant que représentant de l'Union européenne.

Seuls les Verts ont souhaité voir les 27 maintenir la menace d'un boycott en l'absence de progrès concernant les droits de l'homme en Chine et plus particulièrement au Tibet.

"C'est immonde, c'est ignoble", s'était emporté la veille Daniel Cohn-Bendit, vice-président du groupe des Verts, en évoquant l'attitude trop complaisante, selon lui, des pays occidentaux et de ses collègues parlementaires vis-à-vis de la Chine.

Le groupe libéral et démocrate, également très critique à l'égard de Pékin, a pris acte de l'accord intervenu au Conseil européen sur le sujet, selon Nicolas Sarkozy, tout en manifestant des réserves sur l'attitude du président français.

"Représentant 500 millions de citoyens européens, Nicolas Sarkozy devrait manoeuvrer délicatement entre l'acceptation de la coopération avec Pékin et la désapprobation claire des violations des droits de l'homme en Chine", a-t-il ajouté.

Le président du Parlement européen, le démocrate-chrétien allemand Hans-Gert Poettering, a personnellement annoncé mercredi qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'ouverture des Jeux "en raison de l'absence de résultats dans les pourparlers engagés" entre les autorités chinoises et les représentants du dalaï-Lama, chef spirituel des Tibétains en exil.

Le Parlement européen avait estimé dans une résolution adoptée le 10 avril à Bruxelles que la reprise de ce dialogue devait être une condition de la participation des européens à la cérémonie du 8 août.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo