Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Régions
28/12/2007 - 17:52

'Le Progrès': le DRH empoigne le PDG.


Une violente altercation a opposé le directeur des ressources humaines du quotidien le Progrès, sur le point d'être licencié, et le directeur général du journal, alors que le quotidien était absent des kiosques vendredi pour la seconde journée consécutive en raison d'une grève, a-t-on appris de sources syndicales.



'Le Progrès': le DRH empoigne le PDG.
Mercredi à l'issue d'une réunion de négociation, le directeur général Pierre Fanneau a convoqué son directeur des ressources humaines Jean-Pierre Gauvignon à un entretien préalable à son licenciement pour faute grave, pour une raison inconnue.

Le DRH a voulu quitter l'entreprise avec son ordinateur portable, ce à quoi le directeur général et le directeur industriel ont tenté de s'opposer. Les trois dirigeants en sont venus aux mains en présence de salariés et M. Gauvignon a eu le pouce luxé.

Cette altercation intervient alors que la direction d'Ebra (Est-Bourgogne-Rhône-Alpes), groupe auquel appartient le Progrès, a lancé mercredi un ultimatum d'une semaine aux syndicats pour signer le Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) et le Plan de modernisation sociale (PMS), en négociation depuis plusieurs mois.

La direction du groupe Ebra, contrôlé par l'Est Républicain et le Crédit Mutuel, a menacé de recourir à des licenciements secs à défaut des signatures nécessaires à l'entrée en vigueur du PSE.

Quelque 200 suppressions de poste sont prévues sur les 900 salariés du Progrès, qui devrait enregistrer une dizaine de millions d'euros de pertes en 2007 (contre 6,7 millions en 2006).

Les ouvriers du livre, qui refusent de signer le PMS et réclament des garanties pour les techniciens faisant l'objet d'un reclassement interne, devaient voter vendredi soir en assemblée générale la poursuite ou non de la grève, à l'appel d'une intersyndicale CGT-CFDT-FO-CGC.

Source: Edicom.ch

Y-DN/sourcesWeb



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Septembre 2009 - 15:51 Partagez vos infos ou vos images




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo